Côte d’Ivoire : nous avons des otages à libérer !

0

Il est un principe antiterroriste qui dit qu’«on ne négocie pas avec des terroristes ». Ce principe est universellement admis par tous les Etats du monde. Nous passons donc à présent à l’application des principes universellement admis en matière de lutte contre les forces terroristes qui endeuillent la Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, la Révolution Permanente a suivi avec une attention soutenue, le « Message télévisé » des terroristes qui ont enlevé le Président GBAGBO.

Notre position est qu’on ne négocie pas avec des terroristes. En rappelant cette position en ce moment si crucial du combat de Libération de l’Afrique, nous vous préparons à assumer devant l’histoire, votre choix de mener le combat pour la Dignité de vos peuples et de vos enfants.

La Révolution Permanente encourage les mouvements de soutien et les actions de visibilité menée par la Diaspora africaine digne, ce combat noble pour appeler le regard du monde entier sur le cas du Président GBAGBO qui n’est pas le seul otage de l’Occident meurtrier, méprisant et terroriste.

Mais pour nous, la Libération de tous les otages ivoiriens passe par un bouleversement radical et irréversible des rapports de force en Côte d’Ivoire.

Nous avons plus d’une fois rappelé qu’il ne fallait rien attendre de la « Justice » des Terroristes car « On ne négocie pas avec des Terroristes ».

Pour notre part, la Côte d’Ivoire prise en otage, Laurent GBAGBO fait otage, les milliers de militaires et civils, hommes politiques ou citoyens inconnus tenus en captivité, devront être libérés par un bouleversement brutal, sans concession et sans état d’âme dans le rapport de force qui nous est imposé.

Nous avons atteint le point de non retour. La Côte d’Ivoire sera libérée par tous les moyens.

Parvenu à ce point ultime de notre combat, nous vous invitons à vous tenir prêts pour le sacrifice ultime. Les mots d’ordre arrivent. Restez à l’écoute de toute la Résistance Patriotique et Révolutionnaire ivoirienne. Et faites vôtres, ces mots d’ordre. Après quoi, le Deuxième Message au Peuple de Côte d’Ivoire suivra.

Recevez la Marque du Sang de Jésus Christ de Nazareth !

A Très bientôt.

Hassane Magued

Laisser une réponse