Côte d’Ivoire – Loic Folloroux, fils de Dominique Ouattara viré par le trader Armajaro

0

Un fils indigne et passablement déséquilibré qui a perdu son père biologique à l’âge de 5 ans et qui a eu de qui tenir, parce que sa mère s’appelle Dominique Nouvian Folloroux Ouattara, PDG de l’agence immobilière AICI et accessoirement 1ère Dame de la république bananière de Cote d’Ivoire, pour avoir épousé le plus grand imposteur devant l’éternel, Alassane Dramane Ouattara. Le Fils lui s’appelle Loïc (comme l’autre) et n’a que son identité comme diplôme.

Alors qu’il était encore adolescent, il s’était gravement illustré au Lycée Blaise Pascal de la Riviera, où il dirigeait déjà des gangs de petits délinquants primaires et de grands toxicomanes, quand il ne défrayait pas la chronique en agitant sous le nez des professeurs un revolver calibre 38 qui ne quittait jamais sa ceinture côté postérieur comme dans les séries Tv Américaines qu’affectionnait sa mère elle-même. Assez souvent le petit Loic Folloroux était récupéré par le chauffeur de la maison au commissariat de la Riviera Sideci, où il était séquestré par des agents de police appelés en catastrophe par le censeur du lycée Français pour éviter des scandales. Bien entendu, le comportement du petit Folloroux ne lui a pas permis de passer le cap de la 3ème au lycée Blaise Pascal. Inutile de dire que sa carrière ne fût pas très « scientifique ».

L’argent et la puissance de Felix Houphouët Boigny qui soutenait la mère, ont fait le reste. C’est ainsi que les sachants et les témoins ont été stupéfaits d’apprendre que son « nouveau papa » Alassane Dramane Ouattara l’avait fait bombarder DGA de l’énorme société Britannique de Négoce de Café-Cacao Armajaro pour l’ensemble du continent Africain avec siège à San Pedro. Un proverbe Français dit bien : « Comme on fait son lit on se couche ». Les parents du petit Loïc, mais surtout sa mère Dominique Folloroux a pour habitude d’acheter l’amitié ou la proximité des gens qu’elle admire à coups de millions de F.CFA. C’est ainsi qu’elle a commandité la présence de Catherine Deneuve à chacune des réceptions privées ou publiques qu’elle a l’habitude d’organiser à Paris Avenue Victor Hugo, ou à Mougins dans sa somptueuse résidence de la côte d’Azur quand ce n’est pas Alain Delon qui est convié à des soirées de Gala au bord de la Lagune Ebrié contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Dominique Folloroux agit de la même manière pour son prestige de nouvelle riche et pour la promotion et la protection d’Alassane Dramane Ouattara à coups de contrats illicites accordés à Vincent Bolloré et Martin Bouygues. La droite politique Française a été tout entière phagocytée ainsi par Dominique en commençant par Nicolas Sarkozy lui-même. La droite oui, mais pas la gauche. Hors c’est la gauche qui est maintenant au pouvoir en France. La porte côté Hollande semble hermétiquement fermée pour l’instant. Dominique Nouvian Folloroux Ouattara qui s’y connait en hommes d’Etat, trouve alors le ventre mou du système Hollande.

Et c’est sans nul doute le fringant Ministre des affaires étrangères Laurent Fabius. Dominique et Alassane vont lui faire indirectement une proposition qu’il ne pourra pas refuser. Le fils Loïc Folloroux se lie d’amitié avec le fils Thomas Fabius, le tout cimenté par un don qui passera d’autant plus facilement inaperçu qu’il relève du domaine que « maman Dominique » domine de la tête et des épaules, celui de l’immobilier. Justement. C’est ainsi que le petit Loïc Folloroux ami du petit Thomas Fabius offrira gracieusement à « papa Fabius » par fistons interposés un appartement d’une valeur de 7 millions d’Euros soit 4 Milliards 599 Millions de F.CFA dans le 7eme arrondissement de Paris. L’affaire fait grand bruit en ce moment à Paris dans le monde médiatique et judiciaire en attendant que MediaPart s’en saisisse.

Mais avec Laurent Fabius on a l’habitude des phrases sibyllines du type : « Lui c’est lui, moi c’est moi ». Qu’à cela ne tienne l’affaire a déjà commencé à faire des dégâts en Côte d’Ivoire, parce qu’il ne vous a pas échappé que Loïc Folloroux a pour ce geste utilisé l’argent du cacao appartenant à Armajaro. Le fils Loïc Folloroux Ouattara vient d’être viré de la société pour incompétence, prévarication et faute lourde. Il n’a pas été poursuivi en justice par Armajaro et pour cause : le nouveau Papa de Loïc est « président ». Un curieux arrangement a même permis de lui donner un petit paquet de millions pour que Maman Dominique ne soit pas trop agacée et pour que l’affaire ne fasse pas trop de bruits. Cela s’appelle là-bas un « arrangement amiable ». Et la Côte d’Ivoire dans tout ça ? !

MARIE CHANTAL OZOUA IN (Les Chantiers de L’exil, Accra le 31 Octobre 2013 )

Laisser une réponse