Côte d’Ivoire : les enfants s’amusent

0

Précis, efficaces et invisibles, les enfants ont posé pied à Poy, Faya et dans l’Agnéby. Ils ont laissé plusieurs gueules à terre. Ils voulaient convaincre papa et maman que les enfants d’hier ont grandi.

Mais qui sont ces petits anges venus du ciel qui allient dextérité et invisibilité d’une façon aussi bénie que divine ?

Tout aussi bien qu’il est interdit de croiser leur regard, il est de même interdit de connaître leur identité. Alors, n’insistez pas. Ce sont juste, vos enfants, ceux que vous avez élevés de la meilleure des manières. Ils sont sortis de l’académie de l’invisibilité et de la frappe chirurgicale.

Bien. C’est donc fait. Ils sont dans la place. Nos enfants. Vos enfants. Ils sont là pour vous. Pour essuyer vos larmes. Au péril de leur vie. Quels fils pleins d’amour !

Mais, ils ne sont pour l’instant qu’au stade d’amusement. Chaque unité signale qu’elle est bien en place. En attendant que leurs aînés entrent en scène et qu’ils leur emboitent le pas.

A partir de ce moment-là, ce sera la tempête de feu que la Révolution Permanente vous a annoncée pour préparer le chemin des guerriers au regard de feu.

L’heure vient et elle à moins d’une demie coudée.

A ce stade, c’est l’Ange de la mort qui est descendu.

A l’étape suivante, l’Archange de feu posera pied à Jéricho avec ses troupes pour rendre Gloire à l’Eternel des Armées. 

Alors de main d’homme, à travers vos enfants et leurs aînés, la naissance de la nouvelle Jérusalem viendra de Dieu.

En attendant, pour l’heure, les enfants s’amusent.

Que l’Eternel des Armées garde les dignes fils de la Côte d’Ivoire, dans le précieux creux de Ses Mains !

A Très bientôt.

Hassane Magued

Laisser une réponse