Côte d’Ivoire-Fin de Ouattara : Simone Gbagbo tranche

0

Simone assure que l’appel au boycott initié par l’opposition ivoirienne a largement été suivi en Côte d’Ivoire,«Ce mot d’ordre a été fidèlement suivi sur toute l’étendue du territoire national. C’est le lieu de remercier le peuple de Côte d’Ivoire qui a fait preuve de bravoure et de patriotisme.». Les conséquences de la désobéissances civiles sont importantes comme l’a relevé Pascal Affi N’Guessan, Porte-parole de la plateforme de l’opposition. La septuagénaire exprime sa compassion à toutes les familles endeuillées ainsi que ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Un tourment qui aura contribué à donner le ton de la transition en Côte d’Ivoire de l’avis de la native de Moosou. « Ce jour 31 octobre 2020, il n’y a pas eu élection en Côte d’Ivoire. Notre pays se retrouve ce soir donc, dans une situation de vacance du pouvoir présidentiel. Il est temps que toute la société ivoirienne, plus particulièrement l’opposition politique, la société civile et les patriotes qui se soucient de l’avenir de notre pays, se donnent les moyens de mettre en place un gouvernement de transition.» Déduit Simone Gbagbo, et de préciser que « Ce gouvernement aura pour missions principales, de jeter les bases d’une vraie réconciliation nationale et de créer, dans les meilleurs délais, les conditions d’une élection présidentielle, démocratique et apaisée.» Se projette-elle. Comme bon nombre d’Ivoiriens, elle émet de profonds espoirs sur le retour d’une démocratie exemplaire en Côte d’Ivoire; un gage « pour un développement harmonieux et dans la paix », reconnait-elle.

Laisser une réponse