Côte d’Ivoire – Soro Guillaume, du « chrétien polygame » au « diable nomade religieux » avec Kippa

0

Dieu n’aime pas l’ostentation et les hypocrites

Les jours pairs il dit à la CEI qu’il est politologue, les jours impairs il dit qu’il est enseignant. Un jour il fait croire qu’il est musulman, un autre jour qu’il est chrétien catholique, à l’occasion il se présente comme mormon et chrétien polygame. Il est même capable de se présenter comme juif avec une Kippa (calotte) sur la tête, s’il le faut, tant que ça peut rassurer un électorat potentiel ou des soutiens politiques qu’il cherche.

Cet homme est un caméléon équilibriste qui change au gré des circonstances, en fonction de ses intérêts. Il n’a aucune conviction fixe, encore moins une foi et une fidélité à une religion ou à une croyance donnée. De toutes les façons, il faut voir dans ce nomadisme religieux, la grandeur du tourment qui mine son âme, car le zèle qu’un individu met à chercher Dieu dans toutes les religions à la fois, est fonction du degré et de la grandeur des tourments dont souffre son âme.
Quand on a l’esprit tourmenté par de nombreux morts dont le nombre est aussi élevé qu’un chapelet de marabout Tidjanites sénégalais, il est normal qu’on soit à la poursuite du pardon de Dieu partout où on nous dit qu’il se trouve. 
La religion est une affaire qui relève de la sphère privée, et c’est une relation intime entre un individu et son Dieu. 
Quand quelqu’un en fait l’objet d’ostentation, il le fait non pour Dieu à qui il veut montrer sa foi, mais pour les yeux des croyants qu’il voit comme des électeurs potentiels qu’il pense ainsi manipuler. 
Il se présente comme l’un des leurs, pour bénéficier de leur pardon et de leur clémence, à cause des casseroles publiques de crime qu’il traîne et qu’il a accumulé tout le long de son parcours.
 Ce que ce monsieur oublie ou qu’il ne sait peut-être pas, c’est que Dieu n’aime pas l’ostentation et les hypocrites. Ca c’est écrit, et tous les croyants qui voient un pareil comédien qui pense jouer avec Dieu s’adonner à ce type de spectacle ostentatoire, ne peuvent que le regarder que comme un diable qui veut s’habiller d’une peau d’ange pour les tromper.
 Le diable a un esprit malin et le bon croyant sait le détecter !
 C’est à ses fruits qu’on détecte les faux et bon prophètes.

Doumbia Major

 

Laisser une réponse