Côte d’Ivoire PDCI-RDA: Banny, Essy, KKB et Brou vont boycotter le congrès extraordinaire de samedi

0

Nous n’irons pas à ce congrès extraordinaire pour ne pas avaliser ce qui y sera fait et dit 

 

 

L’ancien premier ministre Charles Konan Banny, l’ex-ministre des affaires étrangères Essy Amara, le Député Bertin Konan Kouadio et l’ancien Vice-Président de l’Assemblée nationale Jérôme Kablan Brou ont annoncé, jeudi, au cours d’une conférence de presse, qu’ils n’iront pas au congrès extraordinaire du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), prévu samedi, pour ne pas « avaliser » les décisions qui en sortiront.

Les quatre candidats déclarés à l’élection présidentielle d’octobre 2015 et issus du PDCI, ont expliqué au cours de cette conférence les motivations du rejet de l’Appel de Daoukro.

« Nous n’irons pas à ce congrès, qui sera celui du RDR [parti de Ouattara]et qui aura pour seul et unique ordre du jour l’adoption de décisions non démocratiques », a expliqué en conférence de presse Charles Konan Banny

« Nous sommes pour la sauvegarde du parti de Félix Houphouët-Boigny. L’appel de Daoukro ressemble à un diktat », a déclaré Jérôme Kablan Brou, soulignant que « l’Appel de Daoukro ne nous agréé pas ».

« Je suis candidat après mille réflexions », a ajouté Essy Amara, tranchant que « nous n’irons pas à ce congrès extraordinaire pour ne pas avaliser ce qui y sera fait et dit ». M. Banny a pour sa part expliqué que « nous défendons la légalité ».

Revenant sur le congrès extraordinaire de samedi, il a indiqué que « nous n’irons pas » à ce rendez-vous parce-qu’ils [Bédié et ses partisans] ont déjà déclaré dans les journaux que « tout est bouclé et verrouillé ».

« L’Appel de Daoukro va définitivement achever le PDCI. Il n’y aura rien à ce congrès qui soit nouveau », a conclu Bertin Konan Kouadio dit KKB.

Avec APA et agences

Laisser une réponse