Communiqué de presse du 10 Janvier 2012 ensemble pour le Front du Refus

0

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE OBUTS DU 10 JANVIER 2012 ENSEMBLE POUR LE FRONT DU REFUS

 Saisi par courrier en date du 06 janvier 2012 des Organisations de Défense des Droits de l’Homme regroupées au sein du collectif dénommé ODDH, faisant état des récurrentes violations des droits humains et constitutionnels au Togo sur fond d’impunité ; le Bureau Politique de OBUTS après une
séance de travail avec la délégation de l’ODDH, informe l’opinion publiquenationale et la diaspora qu’il adhère entièrement aux préoccupations qui motivent l’organisation de la marche citoyenne de protestation du 12 Janvier

2012 à Lomé. Cette marche qui vise à exprimer la détresse et l’exaspération du Peuple togolais face à l’arbitraire, au déni de justice et à l’impunité ; constitue un signal fort de la société civile à l’endroit du Pouvoir RPT/AGO afin qu’il prenne la mesure de la gravité de la situation pour mettre définitivement fin à ces dérives qui déchirent le tissu social, la cohésion nationale, et le vivre ensemble.
Le Bureau Politique de OBUTS résolument attaché au respect de la Constitution de la République et des intérêts du Peuple togolais, soutient pleinement le collectif ODDH et invite par conséquent tous ses militants et sympathisants, toute la population de Lomé et de ses environs à sortir massivement pour qu’ensemble nous constituons le Front du refus face aux dérives totalitaires déshumanisantes de Faure GNASSINGBE et de la

2 Nomenklatura qui ont transformé la Terre de nos Aïeux en un repaire de viles tortionnaires où pullulent des trafiquants de tous genres.

OBUTS particulièrement aux étudiants privés de leur droit humain élémentaire à l’éducation à

légitimes revendications du collectif ODDH, et exiger la fin des voies de fait, des enlèvements de jeunes, et de meilleures conditions de vie, de formation et de travail pour tous.

OBUTS réitère de nouveau son appel à toutes les forces de l’alternance et du changement démocratique (partis d’opposition, société civile et diaspora) à se coaliser en un large Front des Indignés et de la Démocratie (FID) pour mettre en échec toutes les manœuvres politiciennes en cours en vue de la

perpétuation de la dictature néocolonialiste sur la Terre de nos Aïeux.lance

un appel pressant aux jeunes de tous horizons , sortir massivement ce 12 janvier 2012 pour soutenir les ENSEMBLE UNIS ET SOLIDAIRES, NOUS VAINCRONS

Le Président National,

Agbéyomé KODJO

 

 

Laisser une réponse