Communiqué conjoint Alliance-Obuts du 27 septembre 2011

0

 

La commission paritaire ALLIANCE-OBUTS s’est réunie ce 27 septembre 2011 au siège de l’ALLIANCE pour poursuivre les discussions initiées le 20 septembre 2011 par les deux formations politiques en vue de la mise en place d’une plateforme commune de l’opposition à défendre lors du dialogue inclusif en cours de préparation dans le cadre du CPDC rénové.

Après analyse croisée des réformes contenues dans l’APG, du décret No 2009/062/PR du 17 novembre 2008 portant réaménagement du décret No 2008/144/PR du 17 novembre 2008 portant création du CPDC d’une part, et d’autre part des propositions de réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles des deux formations politiques respectives, la commission paritaire ALLIANCE-OBUTS a élaboré un avant-projet de plateforme commune de l’opposition que les deux formations politiques entendent soumettre aux autres forces de l’alternance et du changement démocratique (partis politiques d’opposition, société civile et diaspora).

Cet avant projet de plateforme commune de l’opposition s’articule à trois principaux axes :
– Les réformes politiques constitutionnelles et institutionnelles prioritaires avec notamment la limitation du mandat présidentiel à 2 mandats successifs de 5 ans avec effet immédiat, un nouveau redécoupage électoral sur des critères démographiques, un scrutin uninominal à 2 tours pour les élections présidentielle et législatives, et le scrutin de liste à la proportionnelle  pour les élections locales ; une CENI technique et administrative présidée par une personnalité de l’UA désignée par consensus, la certification des résultats électoraux par l’ONU avant leur proclamation officielle par la Cour Constitutionnelle, le recensement de la diaspora et son droit de vote.
– Les mesures d’urgence pour ramener la confiance, relancer la consommation et renforcer la solidarité nationale. Il s’agit notamment de réduire et de réguler les prix des produits de première nécessité afin d’alléger rapidement le panier de la ménagère, et réduire le poids pesant de la grande désespérance sociale.
– Les autres réformes politiques et institutionnelles à entreprendre notamment la restructuration de la Cour Constitutionnelle, la HAAC, la mise en place du Sénat, du Conseil Economique et Social, de la Commission Nationale d’Ethique et de la Bonne Gouvernance.
La commission paritaire ALLIANCE-OBUTS poursuivra ses travaux en fin de semaine, et entend l’élargir à d’autres formations politiques de l’opposition et à la société civile.

Pour L’ALLIANCE                                       Pour OBUTS
Gnanta M. W. OURNA                                Gérard ADJA
Président du Comité d’Adhésion                   Premier Vice Président

 

Laisser une réponse