Gilchrist est un taré politique

0

Lynx.info : Mr Toulabor, on dirait que la grogne sociale ne lézarde toujours pas le pouvoir de Faure. Comment vous l’expliquez ?

Toulabor Comi : Dans le système politique d’illusions et de mensonges plus que quadragénaire mis en place par les Gnassingbé, l’apparence est souvent trompeuse. Il faut pénétrer dans son ventre pour savoir ce qui s’y passe réellement. Pendant que le pouvoir pavoise à la télévision, à la radio, aux Evala et dans ses 4×4 rutilants affichant sa ventripotence rassurante et sa mine adipeuse au double menton, son autre face cache inquiétude, tristesse, nervosité et morgue. Car le pouvoir togolais est dans son tréfonds  un pouvoir qui a peur de sa propre ombre et de l’ombre de ses sujets. S’il est incapable d’entreprendre quoi que ce soit de durable, de pérenne, il est en revanche en mesure de dégainer plus vite que son ombre sur des manifestants pacifiques qui réclament leurs droits confisqués : c’est là l’effet de la peur. Faure a peur ;  Hungbo a peur ; Bodjona a peur ; Debbasch a peur ; Ayeva a peur ; Biténewé a peur ; l’armée a peur ; Gilchrist, la taupe du RPT à l’UFC a peur ; Gnininvi a peur ; Barqué a peur ; Edem a peur. Ils ont tous peur d’eux-mêmes, des uns des autres, de la grogne montante des consommateurs, des marches hebdomadaires du FRAC. Cette peur les fragilise, mais ils vont donner l’impression contraire en roulant des mécaniques, en réprimant à balles réelles à tout va, en jetant en prison pour exorciser leur propre peur. Mais plus ils répriment et embastillent et plus ils ont peur : la spirale de la peur ! Le pouvoir Faure est un méga-espace composé de micro-espaces lézardés, d’institutions lézardées, d’individus lézardés dans leur corps et dans leur esprit. Le pouvoir a peur que le peuple, révolté, dans un ultime désespoir, ne les pende un jour à la plage de Lomé, sur les bords de la Kara et ne les jette dans le bûcher de leur colère. 

Lynx.info : Le fait même que Faure ne communique pas avec son peuple n’est-il pas son grand atout ?

Regardez bien les photos de Faure, scruter bien son visage bonhomme. N’est-on pas frappé par l’air apeuré, un tantinet demeuré, qu’il dégage. Il vaut mieux qu’il garde ses pensées pour lui-même, d’autant qu’il sait qu’il n’a rien d’important à dire aux Togolais, sinon venir proférer des insanités élaborées dans les cabinets d’experts en communication transafricains payés à prix d’or. Il a donc intérêt à garder sa bouche fermée pour éviter des mouches scatophages. Pour l’amour du Togo, épargnons-lui, mettons-nous en révérence pour le supplier de ne pas l’ouvrir. Plus sa bouche n’est cousue et mieux les Togolais se porteront. La non-communication de Faure est un atout inespéré pour lui. Pourvu que cela dure…

Lynx.info : Finalement le contrat entre Esso Solitoki et Gilchrist Olympio est à l’avantage du premier. Gichrist en est-il conscient ?

Le troisième enfant de Sylvanus Olympio est plus inconscient. Je le dis et le répète encore : Gilchrist Olympio est un taré politique. Si je peux trouver un mot plus qualifié pour son cas c’est celui-là que j’utiliserais.  Ce n’est pas une insulte que de dire que Gilchrist Olympio est un taré. Esso Solitoki n’est pas mieux que lui, mais il a face de lui un individu qu’il surpasse de plusieurs onces d’intelligence politique. Parce que Esso Solitoki a l’avantage d’avoir le pouvoir politique et la force des armes avec lui. Si Gilchrist Olympio n’est pas en mesure de voir cette évidence visible comme un nez dans un visage, tant pis pour lui et ceux qui le suivent encore. Je veux bien oublier Gilchrist Olympio, mais comment oublier ce Monsieur qui directement et indirectement a envoyé des centaines de compatriotes qui ont cru en lui alors qu’il se fout pas mal de leur vie. Le RPT et Esso Solitoki peuvent applaudir l’arrivée ostensible de Gilchrist Olympio dans la corbeille de mariage RPT-AGO, semant la confusion dans les esprits de plus d’un patriote. Cependant saluons que Jean-Pierre Fabre, malgré les appels pressants, n’est pas allé à la soupe. Cela aurait la plus grande catastrophe politique que le pays aura connue.

Lynx.info : « Gilchrist annule congrès et préfère les tribunaux » titre le confrère le Regard. Que fais-courir Gilchrist ?

Non seulement Gilchrist Olympio ne saisira pas la justice mais encore il n’ira pas au congrès qu’il a appelé pourtant de tous ses vœux. Parce que son parti, l’UFC, lui a entièrement échappé et il ne le contrôle. Il n’a plus le pouvoir de renouveler le congrès bidon de juillet 2008 où tout a fonctionné comme au RPT, c’est-à-dire sans débat démocratique. Par ailleurs, on ne peut pas diriger un parti comme l’UFC à partir de l’étranger, confortablement installé dans le 16ème de Paris, refusant toutes propositions et suggestions pour faire avancer la lutte  démocratique. Qu’est-ce qui fait courir Gilchrist Olympio ? Certains diront son ego, qu’il a démesuré et inversement proportionnel à son intelligence. Mais je partagerai avec Isabelle Améganvi qui dit dans une interview que c’est la haine qui le fait s’agiter. Il faut ajouter aussi la stupidité qui chez lui est synonyme de son ego. Gilchrist Olympio a rejoint son camp politique naturel : le RPT. Son passage à l’UFC était un mauvais aiguillage pour moi qui peux prétendre le connaître politiquement un tout petit peu. Il avait pris son propre parti en otage qui, débarrassé de lui, peut se construire sur des bases rationnelles et non sur un pseudo-charisme archaïque et contre-productif dans l’état actuel de la lutte démocratique.

Lynx.info : Apparemment l’aide de l’UE pour la reforme de la justice n’a pas eu des éffets. Les togolais disent ne pas croire en leur justice….

Les Togolais sont un peuple intelligent qui comprend les choses. C’est l’UE qui ne veut faire le moindre effort pour comprendre le fonctionnement d’un pouvoir mafieux et pour se démarquer de lui au profit des revendications populaires. Elle a dans sa besace l’argent du contribuable européen qu’elle peut dilapider pour soutenir des dictatures transafricaines. Le financement de la réforme de la justice au Togo corrèle avec son financement des élections frauduleuses en Afrique où elle a pris le relais de la France qui n’a plus de sous dans les caisses.

Lynx.info : Qui dirige actuellement le Togo. Faure, l’armée, le sytème RPT ou les réseaux internationaux ?

D’abord l’armée, c’est l’axe central du pouvoir, ensuite le RPT le second axe qui enrobe le premier de la toge civile et enfin les réseaux françafricains dont Charles Debbasch est le digne représentant local. C’est tout un système qui a fait se pousser ses racines dans l’armée, sa charpente osseuse. Depuis l’assassinat de Sylvanus Olympio le 13 janvier 1963, le Togo a été dirigé par l’armée, de façon labile sous Nicolas Grunitzky et directement sous Eyadéma. Mais l’Etat colonial comme l’Etat postcolonial sont charpentés autour de l’armée. Faure le civil est au pire une marionnette entre les mains d’officiers mafieux et trafiquants et au pis il ne sait pas où ceux-ci l’ont placé.

Lynx.info : Les togolais disent que le RPT a tout facile. Son représentant au Togo Spirlet  a déjà l’idée de l’aide au pouvoir de Faure….

Le chef de la Délégation de l’UE au Togo, Patrick Spirlet, dont on dit qu’il est un proche de Louis Michel, connaît ad unguem la mission qu’il est venu exécuter au pays des Gnassingbé : pérenniser la dolce vita pour le RPT en organisant des élections frauduleuses dont les experts françafricains de l’UE ont le secret. Comme vous le dites si bien, Patrick Spirlet est devenu un représentant européen du RPT au Togo. L’aide de l’UE ira donc naturellement au RPT, pas au peuple togolais. Avec le principe des vases communicants, il peut s’attendre à des retombées symboliques du moins. Le RPT est son obligé qu’il doit remercier d’une manière ou d’une autre. C’est la crédibilité des interventions de l’UE en Afrique qui est posée, mais à Paris comme à Bruxelles on s’en fout des nègres !

Lynx.info : Comment expliquez-vous que le premier ministre Gilbert Houngbo soit si effacé ? Le model béninois avec un régime présidentiel n’est t-il pas mieux pour le Togo ?

Gilbert Houngbo s’est engagé auprès de Faure en toute connaissance de cause. On le lui a dit et redit. La constitution de décembre 2002 ne donne aucun pouvoir au Premier ministre. Les expériences des  éclopés de la Primature comme Agboyibor auraient dû le renseigner, mais au Togo quelles expériences a-t-on utilement capitalisées pour la démocratisation ? Des pays autour du Togo n’ont pas de Primature qui ne sert à rien d’autre qu’à dévorer du budget et à clientéliser des élites politiques tenues en laisse. Il importe de conformer les pratiques à l’esprit de la constitution de décembre 2002 en supprimant purement et simplement ce machin pour lequel les Olympio et les Agboyibor se battaient comme des chiffonniers il n’y a pas longtemps.


Lynx.info : Alain Johandey le monsieur Afrique de Sarkozy vient de jeter l’éponge. Sarkozy a t-il respecté sa promesse de Cotonou de débarasser l’Afrique des officines mafieuses ?

Soyons clairs. Ce n’est pas Nicolas Sarkozy, biberonné à la Françafrique par les réseaux corses de Charles Pasqua, qui changera quoi que ce soit à la Françafrique. Il est trop lié aux dictateurs africains pour les bousculer. Il a été aidé par Omar Bongo et ses autres pairs dans son accession à la présidence de la République. Son discours de Cotonou était de la poudre aux yeux, vite oublié. Le discours fondateur de sa politique africaine en revanche est celui de Dakar du 26 juillet 2007. Sa politique africaine est en osmose avec les mots et l’esprit de ce discours. Cela dit, Alain Joyandet a jeté l’éponge pour ses scandales au Secrétariat d’État à la Coopération et à la Francophonie revelés par la presse. Il était en totale harmonie avec son patron sur l’Afrique, sinon il aurait été viré depuis comme Jean-Marie Bockel son prédécesseur.

Lynx.info :  Mr Toulabor merci

Merci à vous et à la prochaine.

Interview réalisée par Camus Ali  Lynx.info

Laisser une réponse