Barrack Obama : Le mulâtre n’était qu’un hypocrite !

0

 

Ses origines n’auront pas été une valeur ajoutée pour l’Afrique. Bien pire, ses origines africaines ont tué les pères de l’unité africaine et pour l’an 2011, son hypocrisie a humilié Laurent Gbagbo et enseveli Mouammar Kadhafi. Obama est venu, il a vu et il a tué ses propres frères africains aux services des intérêts obscurs occidentaux. Ici et là, on parle des financiers de la bourse de Wall Street qui dirigent et prennent les lois là où la ripaille africaine pense qu’un des leurs a la clé du monde et gère l’humanité entière. La tradition en Afrique demande que chaque Africain lui tourne le dos. On aura beau traiter la famille Bush, de père en fils, de racistes, de colons, de guerriers, de marchands, les deux nous ont plus visités que notre mulâtre. Les Bush sont venus en Afrique s’imprégner de nos réalités. Les Bush sont venus en Afrique lutter contre le SIDA. Les Bush que chaque Africain a traité de mal populaire ont plus donné que n’ont donné les démocrates américains à l’Afrique. Bien pire, tous les problèmes que connaissent la région des Grands Lacs comme la Somalie est une invention des démocrates américains. Obama est venu, chers Africains, avec son « blagué tué ». Et ici la trouvaille est que si Adolphe Hitler assumait ses élans de nazi pur et dur, le mulâtre est bien plus qu’un tueur hypocrite derrière sa démarche d’un dandy au sortir d’un casting pour guru de la mode. C’est ce mulâtre qui a promis, par monts et vaux, aux Africains et Américains, qu’il fermerait les prisons de Guantanamo, qui donne des leçons de morale aux chefs des autres pays quand son pays est cité parmi les pays les plus tortionnaires du monde et que lui même refuse de fermer les lieux humiliants de Guantanamo.

Hugo Chavez frappe Obama le premier: Tu es un hypocrite !

Et quel agent de la CIA n’a jamais été non hypocrite? Sorti des rets de la CIA, il se raconte que Barrack Obama a été allaité au lait des services secrets américains, plus que son père kenyan qui avait été aussi dans la grande loge quand il fallait rectifier le nationaliste et indépendantiste Jomo Kenyatta.
Et s’il fallait mettre les doigts dans le cambouis, il y a un qui a bien compris que le mulâtre était bien un hypocrite : Le président vénézuélien Hugo Chavez. Dans une interview, le nationaliste sud américain ne mâche pas ses mots: « Obama, sois plus responsable ! Hypocrite, tu n’es qu’un hypocrite ! ».

Après avoir menti aux Américains qu’il leur donnerait l’assurance maladie gratuitement, et rehausser leur niveau de vie, après trois ans, son plus grand bilan aura été de « taper » sur les Africains. Et c’est sous Barak Obama que l’Afrique a été autant humiliée. Mais où sont les lois et institutions fortes dont l’Afrique avait besoin selon le président américain dans un discours fleuve à Accra quand lors d’une élection en Côte d’Ivoire Alassane Ouattara va ériger sous nos yeux un parlement aux couleurs d’un seul groupe politique?

On voulait un africain à la tête du monde. Son passage nous aura été plus fatal que celui des présidents qu’on croyait plus nocifs pour le continent. Et à Hugo Chavez de le lui rappeler :
« Ils ont honte de toi, laisse-nous tranquilles, cherche tes voix aux Etats-Unis, voilà ce que tu dois faire !  M. Obama tu es un irresponsable » s‘ écrie le soldat au journal vénézuélien El Universal. Il ne restait que ses mots pour ouvrir les yeux aux éternels naïfs africains. Espérons que le deuxième mandat lui sera fatal pour le bonheur de l‘Afrique !

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse