Aux voleuses de mari, Aux voleurs de femme d’autrui…

0

Beaucoup de femmes aujourd’hui sont ingénieuses au mal. Elles redoublent de moyens de séduction pour arracher des hommes à leur femme et détruire des mariages. Pas mal d’hommes se laissent aller au même vice. C’est un fléau dans notre société actuelle. C’est un comportement qui ne devrait pas retrouver chez tous ceux qui se disent enfants de Dieu! Arracher le mari d’une autre ou la femme d’un autre n’est pas sans conséquences.

Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. (Galates 6:7)

On ne peut pas construire son bonheur sur le malheur des autres. Vous ne pouvez pas construire votre bonheur sur le malheur de cette femme ou de cet homme dont vous avez détruit le foyer, ni sur le malheur des enfants de ce couple.

Il y a un autre principe simple : on vous fera ce que vous faites aux autres. Et vous voulez savoir la meilleure ? Pour vous, on y ajoutera une mesure, une portion bien serrée, secouée, et qui déborde! Cette loi spirituelle marche pour le bien que l’on peut faire, mais aussi pour le mal ! Tout ce vous faites subir à cette femme ou cet homme, on vous le fera aussi subir mais avec une extra dose ! Vous ne me croyez pas? Lisez ce qu’a fait le roi David à Urie, son fidèle serviteur (2 Samuel 12:10), puis lisez ce qu’a fait quelques années plus tard Absalom, le fils de David, à David, son père. (2 Samuel 16:22)

Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. (Luc 6:38)

Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes. (Matthieu 7:12)

Repentez-vous devant Dieu, allez chercher votre mari parmi les hommes célibataires et laissez ce foyer tranquille !

Monsieur, repentez-vous devant Dieu, allez chercher votre femme parmi les célibataires et laissez ce foyer tranquille ! Si vous êtes déjà marié, occupez-vous de foyer plutôt que de convoiter la femme d’autrui.

Quelqu’un mettra-t-il du feu dans son sein, Sans que ses vêtements s’enflamment ? Quelqu’un marchera-t-il sur des charbons ardents, Sans que ses pieds soient brûlés ? Il en est de même pour celui qui va vers la femme de son prochain : Quiconque la touche ne restera pas impuni. On ne tient pas pour innocent le voleur qui dérobe Pour satisfaire son appétit, quand il a faim; Si on le trouve, il fera une restitution au septuple, Il donnera tout ce qu’il a dans sa maison. (Proverbes 6 : 27-31)

Un enfant de 5 ans vivant en Californie et dont la maman était partie avec un autre homme, laissant son mari et ses enfants, priait ainsi:

« Cher Seigneur Jésus, s’il te plait, remet papa et maman ensemble maintenant ! Et aide tous les copains de maman à aller chercher leur propre femme ! »Dieu ne fera-t-Il pas justice à cet enfant ?

Source Aisha B. moncouplemesrelations.com

 

Laisser une réponse