Au Burkina l’opposition fédère pour botter le bouffon dehors face à son projet de modification de la Constitution

0

A Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, l’opposition a manifesté et tenu meeting ce samedi 18 janvier. Un rassemblement pour dénoncer le projet de modification de la Constitution qui pourrait autoriser le président Blaise Compaoré à briguer un nouveau mandat, une perspective d’un maintien au pouvoir que rejettent donc ces manifestants. La mobilisation fut importante sur place et cela, malgré la pluie.

 

Une pluie qui est hors saison, ce qui fait dire aux manifestants que c’est une journée bénie que le Burkina Faso est en train de vivre. « Le monde qui est là, c’est incroyable avec ces pluies. Je ne pensais pas que les gens viendraient comme ça », s’exclame un opposant.

Zéphirin Diabré, le chef de file de l’opposition, est arrivé main dans la main avec Roch Marc Christian Kaboré, l’ancien président de l’Assemblée nationale. Simon Compaoré, l’ancien maire de Ouagadougou, est également là. Ces deux derniers avaient quitté le parti au pouvoir au début du mois.

Burkina Faso: une manifestation test pour l’opposition

« C’était impensable il y a encore quelques semaines et cette image va rester dans les esprits. Ces défections nous donnent beaucoup d’espoir. Le parti au pouvoir est affaibli. Blaise Compaoré, le président, va devoir renoncer à son projet fou de changer la Constitution pour se représenter », crie un manifestant.

« 27 ans ça suffit ! Nous sifflons la fin du match. », lance un jeune, sifflet à la bouche. « Aujourd’hui l’opposition n’est plus petite au Burkina et tout va changer. Notre démonstration de force est réussie », lance un responsable de la société civile.

A l’heure du midi, les marcheurs étaient devant la cathédrale. Après avoir arpenté les grandes artères de la capitale, le cortège revient place de la Nation pour le meeting. Côté ambiance, ce n’est pas vraiment une ambiance bon enfant. Aucun incident n’est signalé pour le moment mais les nombreux manifestants ne sont pas là pour plaisanter, pour se promener. Ils sont très déterminés.

Rfi

Laisser une réponse