Armement. L’Iran gonfle les muscles

0

L’Iran a montré 30 missiles balistiques, dont la portée peut atteindre 2000 km, parmi lesquels sont 12 nouveaux missiles Sejil et 18 missiles Ghadr, ont rapporté les médias.

Les Forces armées de l’Iran ont transporté les missiles pour la parade près de Téhéran pour marquer le 33ème anniversaire de la défense de l’invasion irakienne.

Le président iranien Hassan Rohani, dans son discours à la cérémonie d’ouverture de la parade, a déclaré que les Forces armées de l’Iran ne constituent pas une menace pour les pays voisins, et sont un facteur de stabilité et de paix dans la région. « La véritable menace sont ceux qui ne prennent pas en compte les normes internationales », a ajouté Rohani.

Quels équipements iraniens pour détruire des navires US ?

Le commandant en chef des forces navales des Pasdaran , le général Fadavi vient de l’affirmer :

 » L’Iran dispose de tous les équipements nécessaires pour détruire des navires de guerre et des avions US dans le golfe Persique. Les Etats Unis connaissent bien la puissance de frappe dont jouit le CGRI mais ce qu’ils ignorent est beaucoup plus destructeur que ce qu’ils connaissent. Les Américains s’inquiètent de ce que nous possédons des vedettes rapides, des missiles côte-mer , des mines maritimes. Nous disposons de centaines de vedettes qui patrouillent dans les eaux du golfe Persique 24 /24″ .

 

Et le général de reconnaitre :  » depuis que la sécurisation des eaux territoriales iraniennes a été remise au CGRI , nous sommes témoins d’un changement d’attitude de la part des navires de guerre US . Ils ne s’aventurent plus près de nos eaux territoriales. Même quand ces navires entendent traverser le détroit d’Hormuz , ils empruntent la voie de sortie plutôt que son entrée et ce pour éviter de se trouver en face des Pasdaran . Cette attitude bizarre a par ailleurs provoqué deux collisions… »

 Mais un Moyen Orient sans USA est-il possible? le général Fadavi n’est pas trop optimiste : « Pour maintenir leur domination sur le monde les Etats Unis sont contraints de maintenir leur présence dans le golfe Persique où il y a de grosses ressources énergétiques. Mais la où le bât blesse est que les Américains ne cessent de se trouver confrontés à notre présence continue et ils sont incapables d’assurer leur propre sécurité . La stratégie US de déployer de gros navires de guerre connait désormais ses limites. Ces grands navires sont difficilement maniables et s’avèrent vulnérables face aux vedettes rapides du CGRI . Les Américains ne peuvent pas non plus déployer des vedettes puisque les nôtres sont partout présent.  Pour parer à cette lacune, les USA ont conçu de nouveaux modèles de vedettes mais ceux ci ne sont pas performants faute de personnel compétent. Il faut la foi et la force de volonté pour naviguer à bord d’une vedette dans des conditions extrêmes qui celles du golfe Persique « 

Irib

Laisser une réponse