Ahoumez -Zunu : la diaspora togolaise est brouillonne. Safiou Radji, la diaspora doit donner chacun 10 euros

0

Il y a des coups de gueule qu’on ne trouve nulle part ailleurs au monde, si ce n’est dans la bouche des officiels togolais. Lorsque l’homme à la démarche d’un crabe [ndlr, le premier ministre Ahoumez-Zunu]  nous bonifie  aux yeux et à la  face des Français dans des sorties dithyrambiques que la diaspora togolaise est la plus mal organisée du monde donc la plus brouillonne, on croyait lire un communiqué du patron de cette diaspora pour recadrer l’opportuniste. Peine perdue ! Le Dr Martin Amouzou, patron du CMDT donc de la diaspora serait avec le départ de son ami Gilbert Houngbo tétanisé au point que l’avenir de la diaspora n’est plus aussi sa priorité. Ainsi, l’homme à tout faire d’Edem Kodjo peut nous servir du haut de sa gueule qui ne dégouline que des idioties ce qu’il pense de la diaspora togolaise. Côté pile, la deuxième diaspora au monde après la diaspora libanaise est la plus mal structurée, désorganisée et  brouillonne pour qu’une république « normale » et ses représentants « dignes » de ce nom se soucient d’elle. Devant un parterre de journalistes et de curieux français  venu l’écouter, l’homme de la CPP qui n’a pu réunir un nombre d’électeurs pour être député en 2007 mais a pu convaincre Faure par le verbe pour être premier ministre peut l’ouvrir grandement et sans vergogne : « Contrairement aux Maliens ou aux Sénégalais, la Diaspora togolaise n’a jamais été très organisée et je le regrette. Nous souhaitons qu’elle s’implique davantage et surtout qu’elle soit plus active dans les actions de développement ».

 

Côté face, à peine à t-il fini sa tournée européenne au frais du contribuable togolais et c’est le  tour de son élève  Safiou  Radji de prendre le relais. Pour ce néophyte qui dit travailler «  mano in mano » à la primature avec l’homme Ahoumey Zunu qu’on ne sait plus de quel parti politique il appartient, Radji peut demander à la diaspora la plus brouillonne au monde qui ne mérite pas voter de mettre la main à la poche : « Si 500.000 Togolais vivant à l’étranger pouvaient donner chacun 10 dollars, cet élan de générosité permettrait aux commerçantes victimes des incendies de Kara et de Lomé de reprendre leurs activités » glapit-il. Autant demander à Ingrid Awade, patronne des douanes togolaise et bien aimée du prince de soulever ses jupes pour que les Togolais sachent  sur combien de milliards elle est assise. On ne le dira jamais assez. Quand des pervers, des malhonnêtes, des faux types, des corrompus et des arrogants prennent la république en étau, ce sont ces sorties disproportionnées qui fait le lit des médias, de leurs médias !

Pâ Tamba Lynx.info

 

Laisser une réponse