Agbeyomé Kodjo : Un homme d’Etat ne lève les secrets d’Etat qu’au moment opportun

0

Lynx.info : L’histoire du Togo, c’est aussi 13 accords jamais respectés.  Comment expliquez-vous que c’est le RPT qui sort toujours gagnant après un accord ?

AMK : Les accords pour l’opposition s’apparentent à un jeu à somme nulle où le RPT sort hélas et effectivement vainqueur ; pour deux raisons principales : d’abord, il y a malheureusement une absence de cohésion interne et de feuille de route claire et rigoureuse au niveau de l’opposition ; ensuite, le RPT est resté malgré tout dans les faits un parti-Etat très militarisé avec une certaine emprise hégémonique de l’armée et l’immixtion permanente de celle-ci dans le débat politique. Enfin, la violence d’Etat, la duplicité et la perversion légendaires du RPT sont autant de stratégies utilisées pour ébranler l’opposition dans sa détermination, et permettre à la dictature néocolonialiste d’avoir toujours la main mise sur les affaires de l’Etat.

Lynx.info : Blaise Compaoré a roulé l’opposition avec l’APG. Allez-vous vers un Chef d’Etat africain encore où vers un dialogue togolo-togolais au Togo ?

AMK : Pour OBUTS, si l’annonce de dialogue faite par Faure devrait se traduire dans les actes, il aurait été souhaitable, après les expériences douloureuses et frustrantes du passé, que le dialogue se tînt entre togolais avec au besoin une médiation impartiale de l’ONU sans une quelconque sous-traitance régionale.

Lynx.info : Pour un jeune parti comme OBUTS, n’aviez-vous pas peur de l’affaiblir par le RPT sur les accords et dialogue non respectés ?

AMK : Absolument pas, ce d’autant plus que l’objectif poursuivi sans cesse par OBUTS est de faire prévaloir l’éthique au cœur de l’action politique au Togo, et œuvrer à une véritable refondation démocratique de notre pays.  Pour OBUTS, les fondamentaux incontournables sont : la mise en place d’un cadre politique fiable et démocratique avec le respect des institutions et des lois de la République ; ensuite il faut un Gouvernement de mission avec un mandat précis et à durée déterminé pour la mise en œuvre des décisions du dialogue politique avec un calendrier défini. Ce Gouvernement aura pour priorité outre la mise en œuvre des reformes actées (un régime semi présidentiel avec équilibre des pouvoirs , un scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour les législatives et la présidentielle, la limitation du mandat présidentiel, le financement des partis politiques, la limitation des budgets de campagne, le redécoupage électoral sur des critères démographiques, une CENI administrative et technique impartiale, une restructuration de la Cour Constitutionnelle de même que celle de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication, et les autres reformes institutionnelles et constitutionnelles). En outre il devient impérieux de prendre des mesures appropriées  pour alléger le panier de la ménagère afin d’améliorer le quotidien des Togolais, et assurer la promotion de la jeunesse dans toutes ses composantes.

Lynx.info : On parle des conditions minimales qu’exigent OBUTS avant de participer à un dialogue. Les togolais sont curieux de les connaître….

AMK : Malgré son relatif jeune âge sur la scène politique, OBUTS a su montrer qu’elle entend peser dans les débats nationaux en se positionnant comme  un acteur de premier plan à travers la pertinence de son offre politique. OBUTS est donc loin de se laisser enfumer par le RPT qui n’a de cesse de dicter l’agenda politique du Togo. C’est pourquoi elle propose après avoir décrypté la stratégie du Pouvoir RPT/AGO de contourner son jeu pervers en n’ayant pour seul préalable au dialogue annoncé, une feuille de route claire et consensuelle définie par toute l’opposition, la société civile et la diaspora togolaise. Ce n’est pas pour autant qu’OBUTS relativise l’impératif du retour au Parlement des neuf députés apparentés ANC exclus depuis novembre 2010, tout comme le respect de la Constitution et des lois de la République sans aucune instrumentalisation de l’institution judiciaire !

Pour mémoire, dans notre adresse à la Nation lors du 3e anniversaire du parti, nous avons relevé un certain nombre de propositions qui nous semble pouvoir enrichir cette feuille de route commune de l’opposition souhaitée !

Lynx.info : Finalement c’est la communauté internationale qui a préféré Faure au détriment de la communauté nationale, donc des Togolais. Mr Agbeyomé, sans langue de bois, pour vous qui aviez occupé de grands postes au sommet de l’Etat, quel est le secret de ce soutien indéfectible depuis 45 ans?

AMK : Je suis un homme d’Etat et ne peux que constater que la géopolitique et la géostratégie sous tendent tout jeu de pouvoir dans le monde. A nous forces du changement et de l’alternance démocratique de l’intégrer pour inverser le cours de l’histoire politique tumultueuse et déchirante de notre pays depuis le meurtre fondateur de la dictature néocolonialiste du RPT.

Lynx.info : Actualité exige, la CVJR vient d’ouvrir les audiences publiques pour faire la lumière sur les crimes politiques ayant jalonné l’histoire de notre pays de 1958 à 2005. Comment expliquer votre silence à propos des rapports de la CNDH et de la Commission des droits de l’homme de l’ONU sur la tragédie de la place Fréau Jardin ? Etes-vous prêt à dire plus que tout ce que vous avez dit jusqu’alors sur ces tragiques événements?

AMK : Un homme d’Etat ne lève les secrets d’Etat qu’au moment opportun où cela peut contribuer véritablement au bien-être collectif de la Nation. Dans le cas d’espèce de la tragédie de la place Fréau Jardin, j’ai espéré que la classe politique togolaise avec le recul du temps finira par dévoiler la vérité des faits mais hélas. Je me réjouis que les audiences publiques de la CVJR viennent de s’ouvrir et que vos révélations et d’autres viendront éclairer les Togolais surtout les familles meurtries auxquelles je n’ai de cesse d’adresser mes compassions.
Je m’engage à dire tout ce que je sais à présent sur ce drame qui a endeuillé et traumatisé jusqu’à ce jour le Peuple togolais vu que c’est l’Etat lui-même qui l’exige de moi par le truchement de la CVJR.

Lynx.info : Votre mot de fin

AMK :  Courage et Persévérance dans votre mission d’investigation journalistique qui reste le complément décisif à l’œuvre de chroniqueur des médias.
Foi et Persévérance à toutes les filles et à tous les fils du Togo tout entier car l’heure de délivrance de Dieu a enfin sonné. Rendons tous ensemble grâces à Dieu pour le Togo !
Je vous remercie.

Interview réalisée par Camus Ali Lynx.info
Lomé  ce 7 Septembre 2011

 

 

Laisser une réponse