Adebayor soigne les Togolais, Faure les Japonais !

0

 

Le longiligne du Real Madrid, Emmanuel Adebayor a encore fait parler de lui au Togo. Cette fois-ci encore dans le septentrion. Quand il est en vacances, l’ex-capitaine des Eperviers sait aussi se faire entendre et d’habitude dans le calme le plus parfait. Joint au téléphone, un de ses plus proches en Europe raconte : « Ade, c’est un mec qui aime faire les surprises ». Plus loin : «  Adé donne l’impression d’être hautain mais quand vous l’approchez, vous avez un homme extraordinaire. Il est très intelligent avec un sens très élevé pour la vie humaine ». Coup sur coup 20 millions pour la polyclinique de la ville, et 20 millions pour le lycée comme don. Il y a trois ans, c’est L’ASKO de Kara qui avait reçu le plus populaire des Togolais au monde dans son petit jardin. Un match pour le public et après quelques jolis cadeaux.

Comparé au président togolais, c’est un peu le jour et la nuit. Là où le footballeur donne le sourire, le président sème les larmes et fait gicler du sang. Là où le président met son savoir-faire à la recherche des parrains pour la longévité de son pouvoir, Adébayor modestement veut voir un Togo respecté. Des recoupements du Lynx, Adébayor n’a pas fait Sokodé moins le lycée de Sokodé. Mais est resté attentif au monde scolaire. Tour à tour, Edem Kodjo, deux fois premier ministres, ministre de l’économie, Secrétaire de l’OUA  a fréquenté à Sokodé et pour « piocher » un électorat plus large, il n’hésitait pas dans une allure propre aux « faux types » de marteler qu’il est né un matin du 23 mai 1938 dans cette ville. Le lycée Moderne  devenu un bidonville, ce n’est pas son problème.  Yaovi Agboyibor ex-premier ministre est passé par ce lycée, mais sans jamais se rappeler que la fontaine à côté du mât avait besoin de réfection comme les murs  qui datent de l’époque coloniale. Il se murmure, que nommé premier ministre, l’homme a d’abord fait retaper son cabinet et  fait hisser des murs pour une petite « blondasse ». On le sait depuis toujours au Togo, la virilité des politiques devient plus performante avec les nominations ministérielles. Peré Dahuku, ex-président de l’Assemblée nationale, d’abord élève de ce lycée puis enseignant dans le même lycée, ne s’est pas rappelé que le complexe avait besoin de réfection. La liste est longue.  Mais, s’il est vrai que « Ade » n’est pas politique, il est de notre rôle au Lynx de lui rappeler que les Togolais ne sont plus à la recherche des hommes aux  « diplômes tordus » et à la « moralité douteuse ». Il est de notre devoir de rappeler que tous les Togolais qui ont un sens élevé de la patrie auront notre soutien pour marcher jusqu’au palais de la Marina s’ils le veulent. A Haïti, c’est un musicien qui a fini par donner confiance et rassurer ce peuple.  Le footballeur, Georges Weah avait de peu manquer d’être président du Libéria. L’acteur, Arnold Schwarzenegger a été fait gouverneur de Californie avec zéro diplôme mais par une dose  élevée du sens de la patrie…

On tombe de sa chaise quand Faure, incapable de donner un million aux noyés de Togoville va gratifier 200.000 dollars à la Croix rouge japonaise pour les morts du tsunami. Et on en rit gauloisement  sur les allures de ce prince nègre en Occident comme au Japon. Comme si les japonais avaient sincèrement besoin de cette aide ! Mais que voulez-vous ? Cela fait 6 ans qu’il est au pouvoir et tourne en rond dans les cinq continents comme un président mendiant. Et depuis, le prince ne semble pas comprendre qu’on ne développe pas un pays par la mendicité, les voyages inutiles, la gabegie, les menteries et …..

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse