Les 5 choses à savoir sur la CAN 2019 !

CAN 2019Elle aurait dû avoir lieu au Cameroun, mais malgré l'engagement personel pris par le président Paul Biya que le pays des Lions Indomptables serait prêt à temps, la CAF a dû délocaliser la phase finale de la CAN 2019 en Egypte.

Nos confreres du point.fr ont determiné cinq choses utiles à savoir pour vivre pleinement sa passion du football.

Nouveautés, mascotte, favoris, joueurs et entraîneurs... retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur la Coupe d'Afrique des nations 2019.

Événement footballistique de l'année en Afrique, la Coupe d'Afrique des nations (CAN) a débuté vendredi soir par la victoire du pays hôte, l'Égypte contre le Zimbabwe (1-0). Une entame de compétition parfaite pour les coéquipiers de Mohamed Salah qui ont pris la tête du groupe A. Mais la route sera encore longue pour les Pharaons, qui rêvent de décrocher leur huitième titre continental. Avant d'entrer dans le vif de la compétition, coup d'œil sur les choses à savoir sur l'édition 2019 de la CAN.

LES NOUVEAUTÉS. La CAN des Premières

L'édition 2019 de la Coupe d'Afrique des nations est absolument inédite. La plus grande innovation réside dans l'élargissement de la phase finale à vingt-quatre équipes. Une évolution qui favorise l'apparition ou le retour de certaines sélections. Mais qui dit plus d'équipes, dit plus de matches ! Ainsi, le nombre de rencontres passe de 32 à 52. Elles se dérouleront non pas dans 4, mais 6 stades : Stade international du Caire, d'Al Salam, de Suez, d'Ismaïla, d'Alexandrie et de Port-Saïd. Avec 24 équipes, les 4 meilleures troisièmes des six goupes seront qualifiées pour les matches à élimination directe.

Par ailleurs, après avoir succédé à Issa Hayatou (en poste depuis 1987), à la tête de la Confédération africaine de football (CAF) le 16 mars dernier, le Malgache Ahmad Ahmad connaît sa première Coupe d'Afrique des nations en tant que président de la CAF. C'est d'ailleurs lui qui a décidé de faire jouer la compétiton entre juin et juillet, afin de ne pas pénaliser les joueurs africains évoluant en Europe. Enfin, la CAN 2019 connaîtra sa première édition avec la VAR dès les quarts de finale. Son annonce était attendue depuis la polémique liée à la VAR qui a empoisonné la finale retour de la C1 entre l'Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca, et plus largement l'image du football africain, fin mai.

LA MASCOTTE. Tut, pharaon d'Égypte

Après Chuku Chuku (Guinée équatoriale 2015) et Samba (Gabon 2017), place à Tut ! La mascotte de la CAN 2019 est un jeune Pharaon nommé « Tut ». Vêtu d'un maillot rouge et d'un short blanc qui ne sont pas sans rappeler les couleurs de la sélection égyptienne, il arbore une carte du continent africain sur le torse. Sur la tête, il porte un uraeus, célèbre couronne des Pharaons. Tut est le diminutif de Toutankhamon, pharaon de l'ancienne Égypte entre 1334 et 1325 avant Jésus-Christ.

LES FAVORIS. Pharaons et Lions de la Téranga

À l'heure des pronostics, les Pharaons égyptiens, détenteurs du record de titres sur la scène continentale (7) et du nombre de participations en phases finales de la CAN (22), font figure de grandissimes favoris. Le pays hôte, sous la direction de l'entraîneur mexicain Javier Aguirre, compte bien reconquérir le titre, après sa dernière victoire en 2010. Pour ce faire, l'Égypte dispose d'un atout majeur : Mohamed Salah, meilleur buteur de championnat anglais avec les Reds de Liverpool, vainqueurs de la Ligue des champions. Avec Mohammed Salah dans les rangs, l'Égypte a l'occasion d'effacer la défaite de l'édition 2017 en finale face au Cameroun (1-2).

Une autre équipe, au palmarès pourtant faible, fait figure de favori de la CAN 2019 : les Lions de la Téranga. Les Sénégalais participeront pour la 14e fois à une phase finale de la compétition et rêvent de remporter leur premier sacre continental. Sur le papier, les Sénégalais peuvent revendiquer un effectif de grande qualité. Emmené par l'autre star de Liverpool, Sadio Mané, le Sénégal pourra aussi compter sur le défenseur Kalidou Koulibaly (Naples), le milieu Idrissa Gueye (Everton) et les attaquants Ismaïla Sarr et Mbaye Niang (Stade rennais).


LES JOUEURS À SUIVRE. Salah, Mané, Ziyech, Pépé…

Dans cette CAN 2019, un homme porte sur ses épaules les espérances de tout un peuple. Désigné joueur africain de l'année en 2017 et 2018 et vainqueur de la Ligue des champions, Mohamed Salah sera particulièrement scruté. Après un Mondial décevant en Russie, l'occasion est idéale pour se rattraper et remporter un premier titre avec les Pharaons.

Lire la suite sur le point afrique ...

Thomas Sankara à Harlem

Michel Colon: Propagande de Guerre, festival de médias mensonges et complot ?

PANAFRICANISME - CONTRE LE CFA : Interview de Kémi Séba, en direct le 21/11/2018 à 20h.

Togo: Tough to Survive. Togolese children stuck between hard labour and human trafficking

Top