À toi Tavio Amorin

 

Hommage posthume à l’opposant panafricaniste togolais Tavio Tobias Ayao Amorin né en 1958 et abattu froidement par Karéwé, un sous-solde de feu dictateur Gnassingbé Eyadema. C’était en Juillet 1992. Le peuple togolais s’en souvient encore. (On peut tuer un homme, on ne tue pas ses idées. A.T.)

À TOI TAVIO AMORIN

Tant de temps et d´énergie perdus
Aux heures de ta bravoure trahie
Voici déjà près de deux décennies
Inondées hélas par du sang froid.
On s´en souvient encore comme hier

A nos folles et rudes amours violées
Murmure ton silence envahisseur.
Ô, belle âme qui très loin s´envole
Réinjectant le souffle dans nos veines.
Il n’y aura jamais, plus jamais de répit
Non, pour les méchants tueurs de lucioles.

Allemagne, le 21 Juillet 2010.

Ali Akondoh