Ancien diplomate et homme politique ivoirien, Essy Amara a été secrétaire général de l’Organisation ...

Ce personnage aux allures brouillonnes peut-il faire échouer la lutte?
"...Abass Kaboua, Togolais ...

Le dialogue entre celui qui exerce le pouvoir et celui qui le subit est à peu près le suivant : « ...

Emanuel Shéyi ADEBAYOR: 900 millions de Francs pour un marabout !
Emanuel Shéyi ADEBAYOR: 900 millions de Francs ...

 Essy Amara, ancien président par intérim de la Commission de l'UA explose ! Le désintérêt de Trump pour l'Afrique est une opportunité pour nous de... »
Essy Amara, ancien président par intérim de la ...

Ancien diplomate et homme politique ivoirien, Essy Amara a été secrétaire général de l’Organisation ...

Abass Kaboua ou le politicien togolais le plus nul [Par Samari Tchadjobo]
Abass Kaboua ou le politicien togolais le plus ...

Ce personnage aux allures brouillonnes peut-il faire échouer la lutte?
"...Abass Kaboua, Togolais ...

Impossibilité de recadrer le pouvoir de Faure Gnassingbé : Ça continue à saigner au trésor public du Togo [ Par Taffa Biassi ]
Impossibilité de recadrer le pouvoir de Faure ...

Togo : Dialogue obligatoire permanent [Par Sénouvo Agbota ZINSOU]
Togo : Dialogue obligatoire permanent [Par ...

Le dialogue entre celui qui exerce le pouvoir et celui qui le subit est à peu près le suivant : « ...

Togo: Lomé, une ville quadrillée pour empêcher les manifestations de l’opposition

Pas un seul manifestant n’est visible dans les rues de Lomé. Avant la levée du jour, les forces de l’ordre et de défense ont pris d’assaut les lieux de rassemblements, prêtes à disperser toutes tentatives de regroupement. Des patrouilles sillonnent boulevards et avenues de la capitale. Les responsables de la coalition sont arrivés au lieu de rassemblement en bordure de mer, ils ont été accueillis par les gaz lacrymogènes. Dans le quartier populaire de Bè, les jeunes ont commencé par brûler les pneus. A Kpalimé, dans le sud-est du pays, selon plusieurs sources, des échauffourées ont éclaté entre forces de l’ordre et manifestants pendant qu’ils tentaient de se regrouper. Depuis l’annonce de la reprise de ces manifestations, le gouvernement a opposé son refus catégorique. L’opposition a rencontré lundi le facilitateur, le président ghanéen Nana Akufo-Addo, pour l’en informer. Ce dernier aurait pris acte, selon les membres de la coalition de l’opposition. Mardi, à travers des échanges de courriers, l’opposition maintenait ses manifestations, le ministre de l’Administration leur a réitéré son refus en la renvoyant au respect des engagements pris de suspendre toutes les manifestations pendant la durée du dialogue. Le dialogue, commencé le 19 février pour durer dix jours, n’a connu que trois rounds et depuis le 23 mars, il est suspendu. Visiblement, le pouvoir a décidé d’étouffer ces manifestations.

RFI

{fcomment}

 

 

Comments est propulsé par CComment

Thomas Sankara à Harlem

Michel Colon: Propagande de Guerre, festival de médias mensonges et complot ?

PANAFRICANISME - CONTRE LE CFA : Interview de Kémi Séba, en direct le 21/11/2018 à 20h.

Togo: Tough to Survive. Togolese children stuck between hard labour and human trafficking

Top