Football Echo d´afrique

vvvvvv

 

AFRIQUE DU SUD : Un nouvel entraîneur pour les Kaizer Chiefs

Pour pallier le départ la semaine dernière du coach turc Muhsin Ertugral, le président du Kaizer Chiefs et ancien international, Kaizer Motaunga a fait appel au Serbe Vladimir Vermezovic. Celui-ci possède une carte de visite bien remplie avec une présence en tant que joueur dans les championnats espagnol, grec, allemand avant de diriger le club slovaque du Spartak Trnava et le Partizan Belgrade. Le président du club le plus populaire d'Afrique du Sud a justifié son choix le choix de Vermezovic par le fait que « seuls deux entraîneurs nationaux étaient capables de diriger l'équipe mais qu'ils n'étaient pas libres. » Kaizer Chiefs a terminé à la troisième place du championnat derrière SuperSport United et le club rival des Orlando Pirates.

ALGERIE : Le ras de bol des présidents de clubs

La réunion entre les présidents de clubs et la Fédération algérienne pour l'instauration du professionnalisme s'est terminée dans la confusion et aucun communiqué n'a été rendu public. Le président et ex-international de la JS Kabylie, Mohand Hannachi, a claqué la porte accusant la Ligue nationale de « favoritisme » tandis que huit de ses collègues (dont celui de l' Entente de Sétif, Abdelhakim Serrar) n'ont pas daigné répondre à l'invitation. Selon l'un d'eux, ils refusent la décision de la fédération de ne plus accepter de joueurs étrangers dans le championnat et la présence de deux joueurs juniors au sein d'une équipe.

TCHAD : Les tracas de Ndouasel Ezechiel

Voulant se rendre dans son pays par la route, en passant par la Libye, l'attaquant international tchadien du club de Blida, Ndouasel Ezechiel, a été interpellé par la gendarmerie de Sour El- Ghozlane (200 km environ d'Alger). Il avait omis de renouveler sa carte de séjour et son permis de travail qui avaient expiré depuis plusieurs jours. Il a fallu l'intervention des dirigeants de Blida pour le libérer. Mais l'attaquant a été contraint de retourner à la ville des Roses pour régler ses problèmes administratifs. Des tracas supplémentaires pour celui dont la saison est terminée à la suite de la suspension (4 matches) qui lui a été infligée par la Ligue nationale.

MALI : L'ex-gloire Kidian Diallo pète les plombs

L'ancien capitaine de Djoliba et des Aigles du Mali, Kidian Diallo, a failli passer ses vieux jours en prison. A la suite de son limogeage du poste de responsable de la formation de Djoliba, il a refusé de céder le bureau mis à sa disposition et contraint le président Karounga Keïta à faire appel à un huissier. Ces derniers jours, la tension étant montée d'un cran, l'ex-international au volant de sa voiture a tenté de renverser le patron de Djoliba. Celui-ci a aussitôt déposé une plainte à la Brigade d'Investigation Judiciaire puis l'a retirée, suite à la pressionexercée par les supporters du club mythique du quartier de Kérémakono de Bamako, qui ne voulaient pas voir leur idole sous les verrous.

ANGOLA : La CAN pour Manuel José sinon rien

Huit ans après son arrivée, l'entraîneur le plus titré d'Afrique avec Al Ahly du Caire (quatre titres de champion d'Egypte et quatre Ligue des champions), le Portugais Manuel José quittera l'Egypte à la fin du mois de mai. Mais auparavant, il s'est juré de qualifier Al Ahly (éliminé en 8eme de finale de la Ligue d'Afrique) pour la phase de poules de la Coupe de la CAF (C2) contre... les Angolais de Santos. Une fois ce défi relevé, un autre challenge l'attend et pas des moindres. La Fédération angolaise, présidée par Justino Faustino, qui l'a préféré aux Brésiliens Luiz Felipe Scolari et César Carpeggiani pour conduire les « Palancas Negras », lui a fixé comme objectif de remporter la CAN 2010.

    

Comments est propulsé par CComment