Van Gaal sera munichois

Invité sur la chaîne de télévision allemande Premiere, Uli Hoeness, manager général du Bayern Munich, a annoncé que Louis Van Gaal serait l'entraîneur du club pour les deux prochaines saisons. Les dirigeants bavarois se sont déplacés aujourd'hui à Alkmaar pour finaliser la venue du technicien néerlandais, désormais officielle. Il remplacera Jupp Heynckes, tout juste nommé à la place de Jürgen Klinsmann, limogé.

"Nous partons du principe qu'il sera notre entraîneur le 1er juillet". La phrase est assez claire, et est signée Uli Hoeness, manager général du Bayern Munich, invité de Premiere, la chaîne de télévision allemande, mardi soir. L'information est désormais officielle depuis ce mercredi soir. Uli Hoeness, le président du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge et Karl Hofner se sont aujourd'hui rendus à Alkmaar pour finaliser les derniers détails, et convaincre les Néerlandais de laisser partir leur entraîneur. Van Gaal signera prochainement un contrat de deux ans avec le club bavarois

 

 

L'affaire était loin d'être entendue. Car il y a seulement deux jours, le même Uli Hoeness considérait la venue de Van Gaal comme "en danger", selon des propos rapportés par le journal Kicker. Le danger, qui menaçait ce transfert, était alors incarné par Dick Scheringa, le président de l'AZ Alkmaar. Celui-ci s'était fermement opposé au départ de son entraîneur dans la presse néerlandaise. "Louis est sous contrat jusqu'en 2010. Un départ pour un autre club n'est pas négociable." Pourtant, en football, tout est négociable. A condition d'y

mettre le prix, ce que les Bavarois ont dû se résoudre à faire. Simplement peut-on soupçonner Scheringa d'avoir voulu faire monter les enchères...

 

Un entraîneur à poigne

 

Louis Van Gaal sera le quatrième entraîneur du Bayern en un peu plus d'un an. La venue de Jürgen Klinsmann, il y a un an, devait ramener le club vers les sommets européens. Le 27 avril dernier, il était débarqué, au profit de Jupp Heynckes. Une instabilité qui pourrait coûter cher au Bayern, éliminé en Coupe d'Allemagne et en Ligue des Champions, et "seulement" deuxième, à égalité de points, de la Bundesliga, contesté par le leader Wolfsburg, et toujours sous la menace du Hertha Berlin et de Stuttgart. Pour corriger le tir la saison prochaine, les Munichois ont fait le choix d'un entraîneur à poigne, ce qui n'était pas forcément le cas de Klinsmann. Des méthodes à succès, puisque l'ancien entraîneur de l'Ajax et de Barcelone a conduit cette année le modeste club d'Alkmaar au titre de champion des Pays-Bas, qui lui échappait depuis 28 ans

 

Si le choix du Néerlandais apparaît comme judicieux, sa venue s'accompagne néanmoins de questions... Qu'adviendra-t-il si le Bayern termine quatrième au terme de l'actuel exercice, ratant ainsi la qualification pour la Ligue des Champions ? D'autant plus que Van Gaal n'est pas un magicien. Il aura besoin de joueurs pour renforcer une équipe, qui a clairement affiché ses limites sur la scène européenne, notamment contre Barcelone, et qui surtout ne domine plus son championnat. Les Bavarois parviendront-ils par ailleurs à retenir Franck Ribéry ? L'été prochain pourrait bien être véritablement décisif dans l'avenir du Bayern Munich... Camus Ali
 

Comments est propulsé par CComment