Six mois après le déclenchement d’un conflit politique aux allures inédites, les protagonistes se retrouvent autour d’une table de dialogue pour initier des solutions de sortie de crise. Parmi les douze points inscrits à l’ordre du jour, le retour à la Constitution de 1992 ouvrant la voie à une possible alternance politique en 2020. En l’absence de résultats probants à l’issue de ces pourparlers, le pays serait menacé d’un saut dans l’inconnu aux conséquences imprévisibles et redoutées par la médiation de la Cédéao. Comment évolueront les échanges entre pouvoir et opposition au cours des dix jours prévus à cet effet ? Quelle pourrait être l’issue de ce énième dialogue intertogolais qui suscite un sentiment de scepticisme au sein de l’opinion ?

Invités :
- Boris Toble, Porte-parole du Parti des Togolais
- Fabbi Kouassi, Journaliste
- Mathias Hounkpe, Administrateur de l’ONG Osiwa

{fcomment}