Quand Sokodé joue à reculons !

Read more ...
Write comment (0 Comments)

Alerte : Winny Dogbatsè menacé de mort

La série noire du football togolais continue avec la spirale d’événements tragiques. Alors que le public sportif n’a pas encore fini de pleurer les victimes de l’attaque de Cabinda, c’est le président de Gomido FC de Kpalimé qui passe de très sales temps depuis quelques jours.

Read more ...
Write comment (0 Comments)

Réaction de Kofi Yamgnane suite à l’attentat sanglant visant l’équipe de football du Togo

À deux jours de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations, l’autocar de la sélection nationale  du Togo a été pris pour cible par un commando des Forces de libération de l'État de Cabinda. On a tiré à la mitraillette sur de jeunes hommes qui défendent, avec un ballon, les couleurs de leur pays. Je condamne avec une grande fermeté l’usage de la violence et dit : « Halte au terrorisme. » Le monde et l’Afrique, sont malades de leurs frontières.
Read more ...
Write comment (0 Comments)

COMMUNIQUE DE BÂTIR LE TOGO SUITE AU DRAME DU CABINDA

Bâtir le Togo a appris avec consternation que ce vendredi Huit (8) Janvier 2010, le bus transportant l’équipe du Togo du Congo en Angola pour la participation à la Coupe d’Afrique des Nations a été attaqué quelques moments après l’entrée de la délégation togolaise dans l’enclave de Cabinda où le Togo devait disputer ses matchs. Cette attaque a fait aux dernières nouvelles deux (2) morts ainsi que des blessés, dont certains grièvement, au sein de la délégation togolaise.

Le mouvement Bâtir le Togo est indigné par ce genre de situation et dénonce avec la dernière vigueur cette attaque qui constitue une pratique inadmissible quel que soit le caractère des revendications des personnes ou groupes qui l’ont perpétrée. Rien ne saurait en effet justifier un tel acte contre des délégations de pays étrangers venues participer à ce qui était censé être la fête du football africain en Angola.
Read more ...
Write comment (0 Comments)

Ils sont morts á cause de l’irresponsabilité du pouvoir au Togo

Ils auraient vécu (photos á droite Stanislas Ocloo et á gauche Abalo Ameleté) si le gouvernement et les instances togolais chargés de gérer le football á la CAN angolaise étaient sur la même onde  patriotique.Au Togo, la mort qu’elle émane du milieu politique ou sportif est depuis devenu un épiphénomène.Sur France 24 le capitaine Adébayor ne va pas des quatre chemin « …en Afrique la mort n’est rien » Et pour cause, les 1000 morts á l’actif de Faure pour qu’il soit président n’ont pas encore été un problème national pour lequel juristes et connaisseurs du droit ont eu une confrontation pour la manifestation de la vérité.

Read more ...
Write comment (0 Comments)
Top