Koffi Yamgnane : Il arrive avec un livre, mais…

La nouvelle est  tombée dans toutes les rédactions. Il s’agit bien du livre du franco togolais Kofi Yamgnane, ex ministre sous François Mitterrand. Livre qui sera dans les libraires courant octobre.

Dans la forme comme dans le fond, il n’y aura rien de nouveau sous les tropiques. Le schéma et le système étant toujours le même, on ne voit pas ce qui sera écrit comme nouveauté. Si on ajoute que, Kofi Yamgnane se soit solidarisé à la France contre l’Afrique, on peut  prédire que le livre sera un chiffon.  N’a t-il pas lui-même du haut de ses un mètre quatre vingt invité les Africains à se souvenir du passé louable de la colonisation ? « C'était mieux du temps des Blancs. Dans nos dispensaires il n'y a pas un flacon de mercurochrome, les blancs nous en donnaient. On était vacciné, on ne l'est plus. Les écoles fonctionnaient, il n'y en a plus. Il y avait des pistes qui étaient entretenues, il n'y en a plus. Quand on regarde ça, on a envie d'en pleurer » s’écriait t-il.

Pourtant, la stratégie française est aussi claire comme l'eau de roche. On vous impose une dictature immonde, ubuesque  avec un dictateur qui pue la médiocrité et on fait comme si les Africains n’étaient pas rentrés suffisamment dans l’histoire. D’ailleurs,  Sarkozy l’entonnera dans un tonnerre d'applaudissements devant des Sénégalais choisis pour l’événement.

Ainsi donc, l’impatience de lire ce livre reste si grand qu’on aimerait voir l’éditeur nous réduire les jours de sa venue sur le marché.

Seul hic, l’auteur de: Afrique : Introuvable démocratie ne sait pas lire la géopolitique africaine. Brouillon à tout va dans ses sorties hasardeuses, ce n'est pour rien qu'on le taxe de l'Africain le plus français de France. Sinon, comment comprendre que, socialiste de son état, qu'il ne puisse pas se demander pourquoi tous ses petits amis socialistes s'étaient levés comme un seul homme contre Laurent Gbagbo ? Que cachait alors ce soutien, quand des socialistes ouvrent les bras à un Africain sorti droit de la finance mondaine ? Ces questions, Kofi ne s'était jamais posé. Passons.  Comment comprendre que socialiste de son état, qu’il ne puisse même pas comprendre que, la dictature togolaise a repris son souffle de vie que, quand  François Mitterrand, son mentor avait refusé de rétablir la démocratie quand l'ex- premier ministre Joseph Kokou Koffigoh était encerclé par les chars et une meute de soudards du dictateur défunt. Comment comprendre que, celui qui vociférait qu’Alassane Ouattara avait gagné haut les mains les élections ne puisse pas comprendre que, quand les Occidentaux  mettent  toutes leurs forces pour soutenir un Africain lors des élections  en Afrique cela veut dire que, ce dernier est « con » et est à leur merci ? Comment comprendre que, Kofi puisse appeler à déloger Laurent Gbagbo (dix ans) au pouvoir avec les bombes et  des chars quand les Gnassingbé père et fils cumulent  quarante huit  ans de pouvoir ? Comment comprendre que, celui qui était par médias interposés criant à hue et a dia sur la dictature de Laurent Gbagbo soit si calme, si timoré quand leur champion Ouattara  décide qui doit vivre et qui ne le doit pas dans l'actuelle Côte d’Ivoire ? Comment comprendre ces errements d’un homme politique de sa trempe à dire tout et son contraire…. ?

Tenez-vous prêts à ne pas acheter le livre si…

On connait les sorties disproportionnées et maladroites de l’homme Kofi Yamgnane. Il ne serait pas étonnant qu’il parle de tout et des insuffisances des Africains tout en écartant la France dans le malheur du continent. De Kofi Yamgnane, le chercheur camerounais Jean Pougala écrit ceci : « Il  fait partie d'une espèce très prolifique en Afrique, de politiciens ayant connu l'ère de l'occupation coloniale, qui pour la plupart, pour avoir sa part du gâteau, n'a pour seul programme politique que l'allégeance et la procession vers ce qu'ils appellent eux-mêmes "les chancelleries occidentales" transformant certaines ambassades européennes dans les pays africains en véritables sanctuaires d'où recevoir la bénédiction pour le chemin vers le pouvoir ». Pour lui, la patrie française est le début et la fin du monde. Pour le reste, chers Africains, nous serons les premiers à blablater le petit livre du breton noir selon la marée noire. Si Kofi  Yamgnane fait l’erreur de ne pas mentionner les noms de tous ses petits amis socialistes et au-delà piocher ceux tapis dans l’ombre du côté de la droite française comme parmi les écologistes qui ont tué l’Afrique et son développement, tournez le dos au livre, n'achetez pas le livre. Selon le principe aussi simple qui dit que, si on ne veut pas on dit Non ! Fini les menteries. Kofi ne peut travailler avec les blancs dans le bradage éhonté du continent et en même temps nous dire qu'il aime l’Afrique …et le Togo ! L’auteur du livre, Le plus long Scandale de la République, François-Xavier Verschavé,  nous a montré le chemin avant de mourir : «  Tous ceux qui écrivent par peur de se retrouver devant les tribunaux ou par peur de perdre leur part du gâteau n'ont plus leur place dans la lutte au milieu des Africains» . Fin de partie !

Camus Ali Lynx.info

Comments powered by CComment

Top