La FIFA a décliné la proposition de sénateurs américains d'exclure la Russie de la Coupe du monde 2014 en raison de « son annexion de la Crimée », écrit jeudi le quotidien russe Kommersant citant The Wall Street Journal.

« La FIFA refuse de priver la Russie de Mondial 2014 et d'interdire à la Russie d'organiser le Mondial 2018 », a déclaré aux journalistes le secrétaire général de l'organisation Jérôme Valcke.

Selon le responsable, la politique ne doit pas nuire aux compétitions sportives et les équipes nationales ne sont pas responsables des démarches des hommes politiques.

Dans un courrier adressé au président de la FIFA Sepp Blatter, deux sénateurs américains, Mark Kirk et Dan Coates, demandent d'exclure la Russie de la Coupe du monde 2014 suite à l'annexion de la Crimée par la Russie. Selon eux, « l'une des conséquences inattendues de la crise ukrainienne pourrait être la disqualification de la Russie de la phase finale du Mondial de football prévu au Brésil en juin 2014 »

La voix de la Russie