Dites-leur
Dites-leur que nous avons séché nos larmes pour attendre le temps
Le temps qui échappe à ...

Pour sa reconnaissance la plèbe met ses prostituées en première ligne

D’aucunes sont parties de France, d’Allemagne, et des coins les plus reculés du monde. D’autres sont restées sur terrain. Objectif commun à toutes ces fées de minuit qui dirigent des associations bâtardes, fanfaronnes, et nocives: l’argent de Faure.

D’aucunes sont parties de France, d’Allemagne, et des coins les plus reculés du monde. D’autres sont restées sur terrain. Objectif commun à toutes ces fées de minuit qui dirigent des associations bâtardes, fanfaronnes, et nocives: l’argent de Faure. Pour cette élection, le monde entier a vu comment un pays mendiant pouvait mobiliser autant de milliards afin de mieux attirer une certaine pègre que le Lynx avait déjà pointé du doigt avec l’arrivée de Faure en juin 2009 en Allemagne.
Dans la continuité de diriger le pays à vue avec une certaine association qu'au RPT, on a trouvé le vocable : « Faure doit rester » (FDR).Linda Awesso rapporte: "Notre association se veut un cadre d'écoute des jeunes avec qui nous voulons partager les principaux défis que nous devons tous contribuer à relever, nous voulons aussi parvenir à convaincre chaque togolaise et chaque togolais que Faure a une vison pour ce pays et nous nous devons de l'accompagner" Tout est dit !

Demandez, pardon demandons aux prostituées qui ont fait de l’appareil de l’Etat leur chantier à billets  et on vous répondra : « Nous aussi, nous voulons qu’il nous construise nos villas ! » Agbéyomé Kodjo au micro du confrère panafricain Koaci.com « Faure c’est des villas pour ses maîtresses… ». De toutes, la plus méritante Ingrid Awadé, avait précipitamment jetée sa robe de mariée parce que Faure était devenu président en 2005 ! Abass Kaboua du MCR raconte « Quand je suis allé voir Faure pour qu’il fasse attention avec Ingrid Awadé parce que elle seule avait 9 amants, 30 minutes après elle est arrivée en trance dans ma cours et devant ma femme et mes enfants, elle m’a traitée de tous les noms ». Qui aurait dit à Ingrid Awadé que son secret à elle venait d’être mis a nu ? A cette réponse, le premier Centriste du Togo répond : « Si ce n’est pas le président alors c’est qui ? » Comme par hasard c’est au lendemain d’une élection qui fait encore réfléchir bon nombre de togolais pour ne pas dire tous les togolais sur leur avenir comme sur celui de leurs enfants.

C'est étrange que ce soient des femmes, je dirais des lolitas qui font les allers et retours entre le palais de la Marina et les hôtels de luxe, lieux de prédilection de leurs exercices de jambes en l’air, de montrer la voie à suivre aux  Togolais : c’est  Faure on doit suivre…. Quand on confond sexe, plaisirs mondains  et diriger un pays, le résultat est ce que le monde entier a vu depuis le 4 mars 2010.

Djima Matapari Lynx.info

Comments powered by CComment

Top