Dites-leur
Dites-leur que nous avons séché nos larmes pour attendre le temps
Le temps qui échappe à ...

Le Lynx écrit á Faure

Excellence, ne serait-il pas de votre avantage que nous travaillions ensemble ?
Depuis que vous avez laissé ce blanc de Charles Debbasch mettre le journal online www.republicoftogo.com en ligne, vous avez plus perdu que vous n’aviez gagné.

Nous savons au Lynx que les complexes de nègre peuvent vous amener à prendre les mensonges et les roublardises du colon Debbasch pour vrais et les vérités du Lynx pour fausses.

Pour autant, notre organe de par ses critiques vous a fait le plus grand bien et est devenu le baromètre qui vous permet de tester votre popularité. Comment êtes-vous arrivé à vous faire prendre dans les filets d’un intellectuel malhonnête haï par son propre pays et maudit par la famille Vaserely ? Comment êtes-vous arrivé à faire confiance aux services d’un universitaire corrompu qu’aux services du Lynx pourtant porteurs de VERITES  pour vous et votre peuple ? Souvenez-vous du vivant  de votre père (paix à son âme » qui n’avait de cesse de dire : «  On ne peut danser et s’apprécier en même temps»

Avec le site de Charles Debbasch, vous faite offense à la sagesse africaine que votre père vous a laissé. Ce récidiviste notoire ne fait que faire l’apologie de vos succès. Et quels succès avez-vous encore à votre actif quand après cinq années de pouvoir, vos concitoyens et concitoyennes croupissent dans une misère révoltante, vos diplômés et votre jeunesse dans un chômage sans précédent et que la jeune fille, symbole de beauté d’un pays se prostitue derrière les fenêtres de la Marina, votre oasis de travail ?

Certes, tout gouvernement au monde a besoin d’un organe de propagande. Mais Excellence, ne trouvez-vous pas la propagande de Charles Debbasch plus ruineuse pour votre image et coûteuse pour votre pays ? Des organes de presse respectables ont même avancé un chiffre en  dizaines de millions de nos francs qui ont été investis rien que dans le but de tromper votre personne et de se moquer de votre peuple. Comme par hasard, c’est á la veille des élections qu’il choisit de relooké son site,je dirai votre site Mr le Président ! La facture selon nos sources s’éléve á 30 millions de nos francs.L’art de dire la vérité serait-il  proscrit dans vos relations ? Nous n’osons pas  le croire !

Au demeurant, nous vous informons  que les journalistes du Lynx travaillent avec de maigres salaires. Les  salaires d’un  ou deux journalistes en Occident sont redistribués pour que d’autres journalistes aident  leurs familles. Ces journalistes écrivent sur la misère ambiante de votre peuple, misère que le site  du blanc colon Charles Debbasch vous cache chaque jour par des éditoriaux creux. La gestion et la maintenance du site  Lynx.info sont prises en charge par des donateurs bénévoles. Tout ceci pour faire grandir et donner une image respectable à votre pays le Togo. Et vous, Mr le Président, que faites-vous pour que le Lynx braque davantage ses yeux dans vos affaires, dans votre quotidien et dans la course éhontée pour l’enrichissement  de vos collaborateurs ? Des scènes effroyables de pillage de votre pays orchestrées par vos collaborateurs ne vous disent-elles rien?

Notre confrère Ouagalais L’Observateur Paalga a rapporté que vous aviez distribué des billets de banque comme le faisait votre père de son vivant. Pourquoi n’avoir pas remis au Lynx tout cet argent pour qu’enfin il vous envoie des pamphlets, des critiques acerbes?
 
Sans abusé de votre temps, Excellence, s’il vous arrivait de relire le Lynx, votre site préféré, comme vous l’avez déjà fait, souvenez-vous de nous et retenez cette citation  d’Anatole France : « Le plaisir de la critique nous ôte celui d’être vivement touchés de très belles choses »

Nous vous adressons ce message afin d’avoir une aide qui nous permette de recruter beaucoup de journalistes, mieux des journalistes d’investigation qui pourront suivre  les mouvements et les comportements inciviques de vos vrais faux-amis, vos vrais-faux collaborateurs, vos vrais-faux conseillers, ceux-là qui ont nuit votre père, votre famille, vous même et votre peuple.

Mu par le désir de chercher la vérité et le mensonge où ils se cachent, le Lynx avance pour l’instant sans votre aide et prie avancer à grands pas avec votre aide.

Ceci, dans le but bien précis de déverser une pluie de critiques toutes les fois que le pouvoir vous corrompt.

Camus Ali  Lynx.info

Comments powered by CComment

Top