Dites-leur
Dites-leur que nous avons séché nos larmes pour attendre le temps
Le temps qui échappe à ...

Vous avez dit liberté d’expression ? Lynx.info n’est pas CHARLIE HEBDO !

Nous ne pleurerons pas Charlie Hebdo qui s’est concentré sur le prophète Mahomet au lieu des se concentrer sur des fanatiques d’un autre âge...

Désolé, on a rien à foutre ! Autant, nous ne sommes pas amis aux « Djihadistes», autant la mort de quelques français ne nous titillent…fussent-ils journalistes et caricaturistes de Charlie Hebdo. Tous ces chefs de partis politiques africains qui ont envoyé une pluie de messages sur la boite de votre journal préféré devrait se rendre compte que, nous ne publierons pas leurs messages dits de sympathie à François Hollande, donc à la France. Trêves aux inutilités ! Quand Faure Gnassingbé monte sur ses ergots et pleur la mort de quelques « Gaulois » tués par d’autres « Gaulois », nous nous demandons, si à la place de ses cheveux qui blanchissent toutes les fois qu’il fait des sorties bancales se serait de l’eau ? Allons-y au fait. Qui a crié son raz-le bol en France quand le journaliste, écrivain et historien Maurille Atsutsé Agbobli avait été tué et jeté au bord de la mer dès son retour de Pologne ? Qui a crié en France à la sympathie du pauvre journaliste « nègre » ? Qui ? Dites-nous, si l’ambassadeur de France à Lomé avait présenté ses condoléances au peuple togolais ? Pis, du côté de la Côte d’Ivoire, c’est l’opposant Mamadou Koulibaly qui monte au créneau avec un message, que lui seul peut nous dire les aboutissants et l’opportunisme qui se dégagent. Si on comprend bien, tous les morts à l’hôtel Ivoire, à la présidence de la république par les Mig 24 français ne dépassent pas encore douze gaulois tués ? Diantre ! Quand un journaliste africain meurt il fait l’objet d’une rigolade…pourquoi la mort des journalistes français tués par des français devrait-elle avoir suscité un tel émoi sur les Africains quand en Europe, tout le monde vaque à ses occupations ? Non !

Nous ne sommes pas contre de pauvres journalistes de Charlie Hebdo tués innocemment. Nous sommes contre le culte de la supériorité blanche. Nous sommes contre tous ceux qui magnifient la mort quand elle est seulement blanche. Il faut être clair. Ces bandits qui ont tués en France, sont bien ces badauds que la France a ouvert ses frontières pour qu’ils aillent ailleurs tuer d’autres humains. Au nom des intérêts français, donc pour la continuité de la Grandeur de la France. Non ! Nous ne pleurons pas des journalistes irresponsables qui n’ont pas écrit une seule ligne sur la tuerie barbare de Kadhafi. Nous ne pleurerons pas Charlie Hebdo qui s’est concentré sur le prophète Mahomet au lieu des se concentrer sur des fanatiques d’un autre âge. Nous ne sommes pas Charlie Hebdo aujourd’hui à Lynx .info. Nous ne le serons jamais. Pour la simple raison que, la liberté d’expression qui permet au journal de se défausser sur d’autres religions nous permet à nous aussi de ne pas reconnaître le journal comme responsable. Vous avez dit liberté d’expression ? Parlons-en !

Djima Matapri Lynx.info
 

Comments powered by CComment

Top