LynxTogo.info

  • Catégorie : Shlomit l'Africaine
  • Affichages : 363

Côte-d’Ivoire affaire courrier de Mme Gbagbo: Shlomit Abel aux facebookers de Gbagbo « Arrêtez vos délires »

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Lu pour vous

Arrêtez vos délires, svp . Je ne connais pas maitre Ange Rodrigue Dadje, même s’il est mon “ami FB”, comme vous pouvez l’être également. Donc vous ne pourrez pas m’accuser de partialité. Venons-en aux faits : a-t-il publié la lettre de Madame Gbagbo? Non, il a fait des copié-collés des articles parus dans les journaux, reprenant le communiqué de presse. Alors, sur quelle base l’accusez-vous? Quand un journaliste comme Tiémoko Antoine Assalé s’en prend, et certainement à juste titre à un parti comme le FPI, qui de parti majoritaire avant 2011, n’est plus que peau de chagrin, à cause des querelles intestines qui l’ont miné, ne voyez-vous pas que par votre attitude, vous contribuez encore à lui enlever quelques centimètres supplémentaires ?

Toute cette affaire est lamentable, révèle juste le degré de corruption intellectuelle et morale des ivoiriens moyens qui se défoulent anonymement sur la toile. Pas besoin de désigner juste ceux qui ont occupé des postes clés. L’appât du gain, de la notoriété aiguisent des égos, et des gens qui ne connaissent même pas les protagonistes, se permettent de décider à la place de madame Gbgabo, si elle a pu ou non écrire ce mot. Les réseaux sociaux sont des réseaux, mais ils n’ont pas forcément de prise sur la réalité des évènements. Il est évident que madame Gbagbo n’a pas à sa disposition une imprimante dans son studio carcéral l’école de gendarmerie; un visiteur, -peut-être de la famille a dû le faire à sa demande, certainement dans l’esprit de madame Gbagbo, mais avec ses propres mots; il est revenu avec le texte, mais pourtant c’est bien elle qui l’a signé, puisque aucun de nous n’a lu ou entendu que la famille se serait désolidarisée du communiqué! Je suis même surprise que dans ce délire ambiant, à force de salir la patronne des éditions Cyclone, personne n’ait trouvé à redire sur “la seconde épouse qui vole au secours de la première” en publiant ce communiqué ?

Qui sommes-nous pour être dans les secrets de la famille ? Si beaucoup de proches, famille, hommes politiques se taisent, c’est justement pour ne pas ajouter de la boue à la boue. Alors respectez-vous, respectez madame Gbagbo, respectez, comme elle vous le demande, ses avocats. De grâce ne continuez pas dans ce climat malsain. Reprenez-vous, vous n’êtes pas des chiffonniers, des microbes des posts intempestifs, avec vos claviers comme machettes. Facebook est Facebook, ce n’est pas la république de Côte d’Ivoire. Celle-ci vous demande d’être, de rester dignes, citoyens, fraternels, pour la relever et non l’achever.

Shlomit Abel

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

LynxTogo

Top Desktop version