LynxTogo.info

  • Catégorie : Politique
  • Affichages : 357

Nicolas Lawson : « Au Togo, les médiocres réussissent à s’agglutiner autour du pouvoir… »

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Jeunes togolais et jeunes togolaises, je m’adresse encore à vous pour répéter certaines vérités. Tout pouvoir, qui détruit un pays, n’y arrive qu’en exerçant sur la masse du peuple une alchimie de l’exaltation par la haine et de l’effroi par la menace. Mais sachez que tout est possible, sauf de soumettre par la force ou par la ruse un esprit qui veut être libre. Je vous demande en conséquence de former le front du patriotisme, de la solidarité et de la fraternité pour le salut national. Notre pays est à nouveau en grande difficulté. Comme il est prouvé, le désordre des esprits précède l’affaiblissement des cœurs. C’est pourquoi, vous devez vous aimer les uns les autres, d’un cœur clairvoyant et ferme pour pouvoir conjurer le péril. Il faut refuser la haine, le tribalisme et le mensonge que propage cette minorité anthropophage, qui s’accapare des ressources nationales. Le système politique monstrueux, qui régente le pays depuis des décennies, essaie de renaître. Il a formé récemment son comité des sages devant servir ses desseins pour vous précipiter au désespoir et pour provoquer l’échec de la lutte pour le changement.

Le système du RPT/UNIR dissimule mal sa tare profonde. Sa victoire sur des leaders politiques de l’opposition, qui ont participé avec eux à la déliquescence de l’Etat, à la ruine de notre économie nationale et au déchirement du tissu social, est devenue trop lourde pour leur force et leur courage. Leur esbroufe et leur accoutumance aux crimes de toutes sortes sont désormais connues dans le monde entier. La coalition des 14 partis politiques ne doit pas les laisser se gargariser à nouveau et tromper le peuple qu’ils ont de la légitimité et quelque service à encore lui rendre. Ils ont ruiné le Togo et ils ont humilié notre peuple. Mais ce n’est pas votre honte. C’est plutôt l’échec cruel de ma génération, qui vous a trahis, s’est fourvoyée et a été corrompue. Vous devez donc continuer à aimer le Togo. La nature est parfois lente dans son fonctionnement. Mais elle est toujours juste et inflexible. Les thuriféraires du RPT/UNIR finiront par expier leur trahison de notre patrie et leur abus en réduisant des millions de nos compatriotes à la misère, à l’exil ou au trépas. Quant à moi, qui suis né pour servir à la grandeur du Togo et au bien-être de ses enfants, je ressasse et j’éprouve une douleur lancinante pour nos échecs, nos fourberies et nos lâchetés. Je me sens souvent si malheureux en pensant à vos douleurs d’une génération trompée, avilie, à votre avenir tronqué et à vos rêves avortés.

Jeunes togolais et jeunes togolaises, pourquoi Mr Faure Gnassingbé n’a-t-il pas confiance en nous et nous préfère des étrangers ? Pourquoi ne se préoccupe-t-il pas de vos emplois et vous laisse faire du zémidjan ou vous abandonne au désœuvrement alors que nous avons besoin de tant d’enseignants, des infirmiers, des ingénieurs, des agronomes, etc, et que tout est à faire ou à refaire dans le pays ? Pourquoi sa minorité et lui-même croient qu’ils peuvent continuer à piller le pays et qu’ils ont le droit de frauder durant les élections, de violenter et de tuer nos parents mais que nous devons les laisser faire ? Quel obscurantisme et quelle tragédie ! Comment un homme bon ou tout simplement humain peut-il comprendre autant de mépris pour la souffrance des enseignants, des agents de la santé, des étudiants qui réclament juste un peu de dignité et de bonté pour eux-mêmes et un minimum d’humanité pour leurs compatriotes ?

Il est vrai que les peuples comme les individus souffrent parfois pour naître plus que pour mourir. Nous ne tomberons donc pas dans l’abîme. Cette réalité échappe encore à nos concitoyens dont l’instinct et l’intelligence n’ont pas échappé à la corruption générale. Nos politiciens et nos commentateurs font grand bruit. Alors on croit que la catastrophe est là. Non ! les vraies catastrophes, les catastrophes décisives sont muettes. Mais, c’est ici et maintenant que nous devons commencer à former une nouvelle élite chargée du redressement national. Alors ne jouez pas avec vos consciences. Car les casuistiques qui ont servi à vos aînés jusqu’ici sont déshonorées. Le Togo doit impérativement se renouveler. Ses enfants et ses amis, à travers le monde, attendent qu’il se renouvelle. C’est le combat que mène notre mouvement. C’est la raison pour laquelle je pose et repose chaque problème avec un égal parti pris de violence et de lucidité. Puisqu’il faut nécessairement aller au bout de la nuit pour voir le jour. Mes vérités sont ainsi et parfois désobligeantes. J’agis aussi de la sorte pour empêcher que vos enfants ne prennent la vieillesse en naissant comme la vérole.

Nous sommes un peuple entreprenant, hardi et destiné à ouvrir les voies, une espèce d’avant-garde pour l’Afrique. Depuis 13 ans, vos parents ont procuré à l’Etat au minimum 8.450 Milliards de FCFA de recettes fiscales. L’Etat s’est endetté pour votre compte à hauteur de 2.250 Milliards de FCFA. Notre diaspora a transféré officiellement dans le pays 2.392 Milliards de FCFA. Les gouvernements successifs de Mr Faure Gnassingbé ont donc disposé globalement de 13.092 Milliards de FCFA. Si nous estimons la masse salariale globale de ces 13 années de gestion calamiteuse et de délit permanent à 2.171 Milliards de FCFA, à raison de 167 Milliards de FCFA par an, qu’ont-ils fait de la différence d’un montant de 8.529 Milliards de FCFA ? Bien entendu, tout bon économiste verrait que nous avons déduit le transfert de la diaspora car il constitue un investissement direct dans l’économie nationale.

Jeunes togolais et jeunes togolaises, vous comprenez pourquoi la minorité criminelle s’attache à son champion, qui lui permet de s’accaparer impunément des milliers de milliards de FCFA de nos ressources nationales. La lutte engagée par le peuple togolais, dynamisée par la manifestation du PNP de Tikpi Atchadam le 19 Août 2017, est contre une gouvernance criminelle et faisandée. Elle est avant tout destinée à dégager du pouvoir cette minorité profondément corrompue et inhumaine, car insensible à la souffrance humaine et sans aucune conscience morale. Cette minorité est championne dans la fraude électorale, dans le mensonge, dans la subornation et dans les violences de toutes sortes. C’est pourquoi le PRR va considérer comme une haute trahison le fait de laisser le gouvernement actuel organiser une quelconque élection dans le pays.

L’opposition a une mission historique et patriotique, qui est la mise en place d’un nouveau gouvernement chargé de rétablir la morale publique, la justice sociale, la solidarité nationale, l’état de droit et pour engager le redressement économique et social du pays. Ce n’est plus le temps de faire du juridisme. Le peuple togolais et ses amis à l’étranger veulent du concret. La lutte n’est pas contre Mr Faure Gnassingbé mais contre une coterie obscène, véreuse et qui a fini par le souiller et le rendre incapable d’hyperesthésie et d’empathie. C’est un champion flétri que les togolais, dans leur immense majorité, ne veulent plus pour les diriger car les ayant rendus malheureux, plus pauvres et ayant abaissé leur patrie. Nous devons et nous pouvons éradiquer la misère et élever tous nos compatriotes à la dignité humaine. Ce n’est pas d’un gouvernement d’union nationale ni d’un gouvernement de transition comme celui d’après la conférence nationale dont nous avons besoin. Mais d’un gouvernement de salut public pour mettre un terme définitif à la crise politique et à l’indignité de voir nos politiciens se balader de continent à continent et de pays à pays pour nous honnir.

Nous n’avons pas besoin de vaine gloriole ni de chauvinisme. Le pays est dans la gadoue. Le seul départ de Mr Faure Gnassingbé du pouvoir ne suffira pas à nous sauver de la présente infamie comme la disparition de Feu Gnassingbé Eyadema ne nous a pas sauvés du désastre.

Notre société se délite de plus en plus vite. Les médiocres réussissent à s’agglutiner autour du pouvoir. Le médiocre devient populaire ou responsable. Il submerge les élites et en étouffe leur semence. Nous devons échapper à ce gang de politiciens, experts à toutes les escroqueries, afin de pouvoir sauver notre patrie en faillite et en pleine liquéfaction de pourriture. Oui ! Je ne fais que me répéter. A la conférence nationale, j’avais déjà proclamé que le grain qui germe ne fait pas de bruit, mais l’arbre au cœur pourri qui s’écroule fait au loin trembler la terre. Jeunes enfants du Togo, c’est à votre tour de prendre le flambeau de la lutte pour le renouveau. Sachez que le Togo ne veut pas seulement être sauvé ; il exige son salut. Réveillez-vous et que Dieu Tout-Puissant vous éclaire, vous inspire, vous guide et vous assiste pour dégager du pouvoir ceux qui vous laissent une maison en ruine et divisée, mais vous bluffent que vous pouvez y vivre en paix.

Fait à Lomé : le 31 Mars 2018.

LAWSON Nicolas

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

LynxTogo

Top Desktop version