LynxTogo.info

Quand un « simple » ministre nommé par Faure Gnassingbé traite un élu du peuple de « minable »

Jusqu’où irait Faure Gnassingbé et ses loubards de soldats ? Combien de temps va encore durer le supplice qu’ils infligent au peuple togolais ? Des questions qui durent depuis son braquage du pouvoir en 2005 et que, ne trouve aucune réponse. Il s’agit d’un soudard comme on les nomme au Togo appelé Yark Dahemane. Son seul nom suffit pour avoir une idée de tout le mal qu’il fait aux Togolais. Pour le député Ouro Akpo Tchagnao, le nom de Yark Dahemane signifie « mensonge ». Il a pour Dieu Faure Gnassingbé et pour anges les armes. C’est dans cette optique, qu’au lieu d’aller chercher sa légitimité après avoir été nommé ministre par son mentor Faure Gnassingbé, il a trouvé le moyen de traiter un élu du peuple en la personne de Ouro Akpo Tchagnao de « minable ». Dans une démocratie, quand on a été nommé comme on les nomme au Togo, qui, pour la brutalité qui, pour saper le peuple, ils finissent pas sombrer dans l’arrogance. Yark Dahename ferait mieux d’aller chercher une légitimité lors des élections législatives ou locales avant de venir l’ouvrir et insulter. Sauf que, au Togo, démocratie participative est un vain mot. Pour le simple motif que, Faure Gnassingbé et comparses ne savent pas ce que cela veut dire.

Djima Matapari
Lynx.info


 

LynxTogo

Top Desktop version