LynxTogo.info

Les OSC invitent Faure Gnassingbé à prendre ses responsabilités

Une trentaine d’organisation de la société civile se sont mis ensemble ce jeudi à Lomé pour condamner l’usage excessif de la violence intervenue le samedi dernier pendant les marches organisées par le Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam dans cinq villes du pays notamment Lomé, Anié, Sokodé, Bafilo et Kara. Les OSC exhortent le Chef de l’Etat à prendre ses responsabilités pour concrétiser les questions relatives aux réformes constitutionnelles et institutionnelles, qui sont la cause profonde des tensions et malaises sociaux.
Selon Mme Nora Amédjinou-Noviékou, porte-parole des OSC, le gouvernement doit faire preuve de retenue et de courtoisie dans ses déclarations en utilisant un ton apaisé afin de consolider la paix sociale tout en travaillant pour garantir l’exercice de la liberté de manifestation sur l’ensemble du territoire.

Par ailleurs, les OSC exigent plus de responsabilité et de professionnalisme de la part des forces de l’ordre dans l’encadrement des manifestations afin d’éviter les dérapages.
Dans leur déclaration, les OSC invitent les responsables de parti politique à appeler leurs militants au respect des biens publics, à promouvoir le dialogue et la culture de la paix.
Pour information, le PNP réclame le retour à la constitution de 1992 et le vote des togolais de la diaspora. Plusieurs formations de l’opposition affichent leur solidarité au PNP. Des manifestions sont prévues les 25, 30 et 31 août prochains.

Anderson AKUE  

 

LynxTogo

Top Desktop version