LynxTogo.info

  • Catégorie : Société
  • Affichages : 436

Education et Santé : en attendant la visite des preux de Gilbert Bawara dans nos dispensaires, Faure Gnassingbé et associés se soignent en Europe [ Par Camus Ali]

l faut être courageux pour ne pas s’arracher les cheveux quand ils l’ouvrent grandement. Eux, ce sont bien Faure Gnassingbé et associés. Nous rappelons ici qu’encore ambassadeur du Togo à Bruxelles, le rôle de Félix Kodjo Sagbo était de faire les allers et retours entre la gare de midi, la gare de l’est et l’avenue Tervuren où trônent l’ambassade du Togo. Entre officiers affairistes et corrompus leurs femmes et enfants, cadres du RPT/UNIR et conseillers à la retraite du prince, le pauvre ambassadeur devraient trouver des médecins dans le tout Bruxelles pour ces curieux visiteurs assidus dans la capitale belge. Là où, le bât blesse est que, tous ces voyages et frais médicaux sont versés sur le dos du contribuable togolais. Faute d’une politique sanitaire et éducative digne de ce nom, on fait le saupoudrage. Entre murs délabrés et lits qui puent les urines et où vivent cancrelats et patients, Gilbert Bawara, actuel ministre de la Fonction Publique semble avoir trouvé la clé de la sortie de crise. Et il le fait sur « leur » chaîne publique à « eux », la TVT. D’emblée il commence par un avertissement qui a tous les contours d’un homme sérieux dans ce qu’il dit : « Soyons précis : le rôle des ministres qui siègent au sein de cette cellule est de défendre l’intérêt commun, celui d’une médecine de qualité pour tous ; J’espère que les syndicalistes partagent la même vision » martèle-il. La décence aurait voulu qu’il dise derechef où, son patron Faure Gnassingbé et ses associés se soignent quand ils sont malades ! Pis, il continue dans leurs menteries qu’ils servent au peuple depuis cinquante ans. Pour ce preux qui aura fait ses preuves autour de son champion, « les problèmes à régler sont urgents ».  Ambiance ! Comme si, autres Togolais avaient jamais dirigé le pays depuis 1967 qu’ils sont définitivement grisés par les biens matériels que leur procure la direction de la maison Togo. Comme il n’attend pas rester à un seul point de ses menteries, il peut fulminer « Il faut donc trouver des solutions très rapidement. Il envisage des missions de terrain directement dans les hôpitaux et dispensaires avec les représentants des syndicats de la santé ». Oh Gilbert ! Dans le jargon administratif, quand on commence par parler au futur, de colloques, réunions et tutti quanti, cela veut bien dire que rien ne se fera. Et Gilbert Bawara le sait ! En attendant, comme un seul homme à Unir (Union pour la République), ils veulent bien que Faure Gnassingbé remette le couvert en 2020. Qui a dit que, les peuples ne méritaient pas leurs dirigeants ?

Camus Ali 

Lynx.info


 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

LynxTogo

Top Desktop version