LynxTogo.info

LynxTogo

Côte-d’Ivoire : Katinan après ses visites à La Haye chez Gbagbo «Courage, Ne pleure pas Katinan »

1er visite du 7 Octobre 2017 à la prison de la HAYE

KONE KATINAN : A la vue de Gbagbo, je ne pouvais m’empêcher de pleurer tellement la douleur était forte.

GBAGBO : Mon petit Katinan, ne pleure pas , sois fort , toute ma vie , je la consacre à ce combat pour la liberté de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique. Courage, Ne pleure pas Katinan

CONSTAT DU 1er JOUR : Que d’émotions, les larmes et sans plus

2e visite du 13 Octobre 2017 à la prison de la HAYE

GBAGBO : Mon petit Katinan, comment tu vas ? Et les nouvelles des Ivoiriens en souffrance en exile, comment vont-ils ?

KONE KATINAN : Président, cher patron, je suis très heureux de me retrouver avec toi. En effet, tout le monde va bien malgré les difficultés, les conditions dramatique de vie dans les camps de réfugier et la pression visant à nous expulser du Ghana. On essaie d’aller bien, sauf que tu manques à tous les Ivoiriens, qui depuis ton arrestation découvrent que tu étais le meilleur, l’homme de paix et de partage, les regrets sont le lot quotidien du peuple. La désillusion est totale dans le camp de tes oppresseurs, des pagnes Gbagbo KAFISSA ont même vu le jour, tu nous l’avais dit, « si je tombe, vous tomberez « . Ils ont cru que c’était du jeu, tes enfants censés faire la fierté de notre pays demain, sont tous devenus des enfants dits en conflit avec la loi (Microbes). Bref, rassure toi on tiens bon !!!

Conférence de Paris du samedi 28 octobre 2017
GBAGBO : Mon petit Katinan, moi aussi je suis là, et mon combat pour la libération de ce pays je le mènerais jusqu’au bout si les Ivoiriens tiennent avec courage.

KONE KATINAN : Président, cher patron, de plus en plus d’Ivoiriens sont dans la tourmente, et en particulier 9% de militants du FPI disent que c’est avec Affi comme président que nous devons mener le combat , quand 91 % disent que c’est au côté de Sangaré qu’on doit tous être, alors toi le chef, quelle recommandation me donnes tu pour toute la Côte d’ivoire, puisque je suis ton seul porte-parole légal du moment ?

GBAGBO : Mon petit Katinan, à ton retour sur le continent de nos ancêtres, dit à tous les Africains et Ivoiriens en particulier, que cela fait 46 ans de ma vie que je connais Aboudramane Sangaré, c’est mon compagnon de longue date, avec lui j’ai connu beaucoup d’épreuves. Dis leur à tous que Sangaré c’est moi et moi c’est Sangaré, il ne m’a jamais trahi et ne me trahira pas car je le connais. Dis leur que celui qui se réclame du FPI doit impérativement se ranger du côté de Sangaré pour continuer la lutte. Dis leur que c’est mon vœux le plus cher en ce moment.

KONE KATINAN: Président, cher patron, tu connais les Ivoiriens et les Ivoiriens te connaissent, ta recommandation sera fidèlement transmise au peuple .

3e visite du 23 Octobre 2017 à la prison de la HAYE

KONE KATINAN : Séance de travail avec le conseillé Français de Gbagbo, Mr Bernard Houdain, et moi.

CONCLUSION: Préparons-nous pour 2020

 

LynxTogo

Top Desktop version