LynxTogo.info

LynxTogo

Gambie : les errements de la fameuse « Communauté Internationale »

Après la prestation de serment par lettre envoyée depuis l'hôtel du Golf en 2011 en Côte d'Ivoire


Après la mise à sac de l'ambassade de Côte d'Ivoire à Paris en 2011 sous l'œil complice de la police française.

 Après la confiscation de l'ambassade de Syrie à Paris par la chère France

Voilà que nous assistons aujourd'hui à quelque chose d'inouïe : la prestation de serment du président de Gambie élu par la Communauté Internationale dans les locaux de l'ambassade de Gambie à Dakar !!!!

Quel enseignement tirer de cela ?

Cette prestation de serment a-t-elle une valeur quelconque lorsque l'on sait que dans tous les pays du monde cet engagement doit être pris devant la plus haute instance judiciaire du pays ?
Nous constatons que la « communauté internationale » foule allègrement aux pieds ses propres règles et principes et cette « communauté internationale » n'a en fait aucune règle !
Car comment concevoir que la sacro-sainte règle de l'extraterritorialité d'une ambassade puisse être si facilement violée ?

Bientôt nous verrons la police entrer dans une ambassade pour en retirer les personnes qui souvent s'y réfugient !

Faut-il rappeler qu'un recours en bonne et due forme est pendant devant la Cour Suprême de Gambie ?

Faut-il rappeler que jusqu'à la décision rendue par cette cour le président en exercice reste le seul est l'unique détenteur du pouvoir

Faut-il rappeler que cela lui confère un pouvoir sur les ambassades de son pays à travers le monde ?
Faut-il enfin rappeler qu'aucun article de la constitution de la Gambie n'autorise une telle prestation de serment ?

Qui sont ces chefs d'Etat de la CEDEAO qui s'octroient des droits sur un pays voisin et frère ?
Ont-ils conscience de la boîte de Pandore qu'ils sont en train d'ouvrir?

Dans cette lancée, la « communauté internationale ne va-t-elle pas se permettre d'imposer ce genre de prestation chaque fois qu'il y contestation des résultats d'une élection? (pourquoi Jean Ping n'a-t-il pas prêté serment à Paris ?)

Cela a commencé en Côte d'Ivoire avec une prestation de serment dans un hôtel et nous voici aujourd'hui avec une prestation de serment dans un pays étranger. Où se tiendra la prochaine ?
Oh honte aux chefs d'Etat et à la communauté internationale (formée de 3 ou 4 États dont la France) qui se prêtent à ce jeu dangereux !

Josette Kadji
Avocat au Barreau du Cameroun

 

 

LynxTogo

Top Desktop version