LynxTogo.info

LynxTogo

Les bons conseils des Occidentaux aux africains qui luttent contre les tyrans [ Par Rodrigue Kpogli]

J'ai fouillé toute l'historiographie des Occidentaux qui "conseillent" aux africains d'une manière général, et ces jours-ci aux togolais de dialoguer avec le tyran. Je n'ai vu, à aucun moment, eux-mêmes dialoguer avec les rois et les gouvernements tyranniques qu'ils ont eus dans leur histoire. Ils ont plutôt coupé la tête à tous les rois après avoir fait de la Résistance et des Révolutions. Ceux qui sont tombés au nom de la Liberté sont des héros et des rues, des aéroports, des écoles, des places publiques, des places, des chants portent leur nom à jamais. Ces martyrs sont des Libérateurs et des Résistants qu'on loue et enseigne dans les écoles. Des livres, des films, des chansons, des pièces de théâtre leur sont dédiés. Jamais les européens et leurs cousins d'Amérique n'ont fait de concession aux dictateurs qui se sont élevés dans leur pays. Alors, pourquoi nous demandent-ils, à nous autres africains, "négros" comme ils nous appellent, d'aller serrer la main aux diables qu'ils soutiennent sur nos terres? Nous avons la réponse, mais nous la dirons pas.
Les africains doivent bien réfléchir avant de suivre les très bons "conseils" des gens qui nous ont tellement aimés qu'ils nous ont esclavagisés et colonisés. Ces gens qui nous aiment tellement qu'ils nous imposent des satrapes qu'on ne doit pas affronter et renverser car cela provoquerait des morts. Tout le monde sait que quand les "Noirs" meurent ou se font massacrer, les "Blancs" se mettent en deuil et mettent leurs drapeaux en berne. N'est-ce pas?

A la vérité, si les occidentaux prescrivent et imposent en Afrique des solutions qu’ils n’ont jamais pratiqué eux-mêmes, c’est parce qu'ils considèrent les africains depuis le philosophe allemand Hegel comme des tribus sans histoire et sans civilisation et qui, comme Sarkozy l’a dit, ne sont pas assez entrées dans l’histoire. Pour ces prescripteurs de ce dialogue de la mort, les africains sont et doivent rester des portefaix et des garçons de courses surchargés de matières premières au service de leur race dite supérieure. Sinon comment comprendre que les occidentaux puissent demander à un peuple en lutte pour sa libération de dialoguer avec son bourreau? Le peuple du territoire africain du Togo doit purement et simplement refuser ce "conseil" qui n’est rien d’autre qu’un piège qui va se refermer sur lui. Nous avons dialogué pendant toutes ces années avec le père et à son décès nous avons eu le fils. Si nous continuons à écouter ces "sages conseils", nous aurons bientôt le fils du fils.
Notre peuple doit assumer son destin. C’est tout!

Komla KPOGLI, S.G du MOLTRA, 26 octobre 2017

Secrétaire Général

MOLTRA
Mouvement pour la Libération Totale et la Reconstruction de l'Afrique
(Anciennement Jeunesse Unie Pour la Démocratie en Afrique)
Web. http://lajuda.blogspot.com 

 

LynxTogo

Top Desktop version